Présent dans les régions méditerranéennes, le Calendula est utilisé dès le Moyen-Âge pour favoriser la cicatrisation ou désinfecter les plaies. Aujourd'hui encore, l'hydrolat de Calendula est utilisé pour soigner les affections cutanées telles que les coups de soleil, l'acné ou encore les engelures. Il apaise et décongestionne les peaux sensibles et les inflammations. Il est bénéfique pour réparer en douceur les peaux des bébés et des jeunes enfants. Cet hydrolat est couramment employé en cas de problèmes digestifs comme les indigestions, les ballonnements ou encore les brûlures gastriques. Nom latin : Calendula officinalis L. Partie utilisée : Sommités fleuries

Cet article a été mis à jour le 18/08/2022

Qui peut l'utiliser ?

L'hydrolat de Calendula est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.

Adultes et Ados
Enfants de moins de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes
Bébés de moins de 3 ans

Propriétés principales

  • apaisant :

    le gamma-muurolène confère à l'hydrolat de Calendula des propriétés adoucissantes et calmantes des peaux abîmées. Il est bien connu pour apaiser les brûlures, les plaies ou encore les engelures. Grâce à son action douce, il est particulièrement utilisé chez les bébés et jeunes enfants.

  • anti-inflammatoire :

    utilisé pour soulager les inflammations cutanées comme les rougeurs, les eczémas et autres dermatoses, l'hydrolat de Calendula peut également limiter les douleurs inflammatoires de l'estomac, l'intestin, le côlon etc.

  • antispasmodique :

    l'hydrolat de Calendula permet, par la stimulation du système nerveux sympathique, la relaxation de l'intestin et soulage ainsi des douleurs abdominales liées aux contractions involontaires.

  • anti-infectieux :

    grâce à sa composition en T-muurolol, l'hydrolat de Calendula a une action bactéricide, antivirale ou encore antifongique.

  • décongestionnant :

    grâce à ses effets anti-inflammatoire et drainant, l'hydrolat de Calendula adoucit et décongestionne la peau et les muqueuses comme les yeux et les paupières gonflées. Il a également une action sur les problèmes de retour veineux.

En cas de Peau irritée

Efficacité : ++

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie cutanée, appliquer des compresses imbibées d'hydrolat de Calendula sur la zone touchée.

Utilisation en synergie

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, appliquer des compresses sur la zone touchée du mélange suivant à parts égales :

  • hydrolats de Calendula
  • hydrolat d'Arnica
  • hydrolat d'Hélichryse italienne

Source : Zahalka, J. P. (2017). Dictionnaire complet des hydrolats et eaux florales: 100 pathologies traitées. -: Dauphin.

En cas de Conjonctivite

Efficacité : +

Utilisation simple

A partir 3 mois. Par voie cutanée, appliquer des compresses stériles sur les paupières fermées pendant 5 à 10 minutes imbibées de 50% d'hydrolat de Calendula dans de l'eau pure.

Pour la Digestion difficile

Efficacité : +

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie orale, diluer 1 cuillère à café d'hydrolat de Calendula dans 1 verre d'eau, à boire après les repas 2 à 3 fois par jour. Renouveler pendant deux semaines et faire une pause d'une semaine.

Pour lutter contre les Jambes lourdes

Efficacité : +

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie cutanée, masser après application du spray sur la zone touchée.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peaux : irritée, sensible.
Molécules principales
  • τ-muurolol
  • γ-muurolène
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile
  • Couleur : incolore à jaune clair
  • Odeur : chaude, miellée.
  • Goût : fleuri, herbacé, miellé.
  • PH : 5.5 à 6.5
Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Calendula officinalis L.
  • Famille botanique : Astéracées
  • Partie distillée : sommités fleuries
  • Pays d'origine : France métropolitaine.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 58 votes )

Bibliographie

Publication : Basch, E., Bent, S., and al. (2006b). Marigold (Calendula officinalisL.). Journal of Herbal Pharmacotherapy, 6(3-4), 135–159. https://doi.org/10.1080/j157v06n03_08

Publication : Ernst, E. (2002). Herbal medicinal products during pregnancy: are they safe? BJOG: An International Journal of Obstetrics and Gynaecology, 109(3), 227–235. https://doi.org/10.1111/j.1471-0528.2002.t01-1-01009.x

Ouvrage : Zahalka, J. P. (2017). Dictionnaire complet des hydrolats et eaux florales: 100 pathologies traitées. -: Dauphin.

Ouvrage : Fernandez, X., André, C., Casale, A., Carénini, E., Hadji-Minaglou, F., & Paris, J. (2014). Hydrolats et eaux florales. Paris: Vuibert.

Ouvrage : Price, L., & Price, S. (2004). Understanding Hydrolats: The Specific Hydrosols for Aromatherapy. London: Elsevier Health Sciences.