Comme la plupart des huiles essentielles d'eucalyptus, celle d'Eucalyptus smithii est originaire d'Australie. Aujourd'hui cultivé dans différentes régions du monde, il est réputé pour ses propriétés expectorantes et décongestionnantes qui permettent de lutter contre les infections broncho-pulmonaires telles que les bronchites, toux grasses et rhumes. C'est aussi un bon antiseptique naturel adapté à l'utilisation en diffusion. Nom latin : Eucalyptus smithii Baker Partie distillée : feuilles

Précautions d'utilisation

Vigilance ! L'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii est réservée à l'adulte. Elle est interdite pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. Les voies d'utilisation les plus adaptées sont la voie cutanée diluée et la diffusion atmosphérique. La voie orale est quant à elle réservée au thérapeute.

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados
Enfants - de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes
Bébés - de 3 ans

Voies d'utilisation possibles

Voie cutanée
En diffusion
Voie orale
Inhalation

Risques d'utilisation

Cortison-like
Irritante pour les voies respiratoires

Autres précautions

Avis médical

La prise orale de cette huile essentielle est réservée à la prescription thérapeutique.
Veillez à demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques en raison de son risque épileptogène à forte dose.

En diffusion

Pour les femmes enceintes et les bébés, il est possible d'utiliser cette huile essentielle en diffusion en mélange avec d'autres huiles essentielles et dans une proportion maximum de 30 %.
Eviter l'utilisation de l'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii en aérosols.

Contre-indications

Ne pas prendre d'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii en même temps que des médicaments.

Composants allergènes

L’huile essentielle d'Eucalyptus Smithii contient des composants biochimiques allergènes.

  • limonène (≤ 8 %)

  • linalol (≤ 1 %)

  • géraniol (≤ 0,5 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l'Huile essentielle d'Eucalyptus Smithii

L'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii est fortement concentrée en 1,8-cinéole et alpha-pinène. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • immunostimulante +++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) : le 1,8-cinéole en fort pourcentage entraîne une élévation du nombre de certains anticorps de l'organisme, ce qui permet de renforcer ses défenses immunitaires.

  • expectorante, mucolytique +++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) : le 1,8-cinéole aide à la fluidification et à l'expulsion du mucus de la trachée ou des bronches, dégageant ainsi les voies respiratoires.

  • antibactérienne ++ : l'huile essentielle d'Eucalyptus smithii empêche le développement des bactéries Staphylococcus aureus, Escherichia coli ou encore Klebsiella pneumoniae.

  • antivirale ++ : l'alpha pinène et le 1,8-cinéole constituent une barrière de protection contre les virus permettant ainsi de ralentir leur progression dans l'organisme afin de les stopper au plus vite.

  • antifongique ++ : par contact ou diffusion atmosphérique, l'alpha pinène empêche le développement de champignons comme Candida albicans et Saccharomyces cerevisiae.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • anti-inflammatoire
  • insectifuge
  • spasmolytique
  • positivante

En cas de Bronchite

UTILISATION SIMPLE

Réservée à l'adulte et l'adolescent. Par voie cutanée, 1 goutte d'Eucalyptus Smithii dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax 2-3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Eucalyptus Smithii OU Eucalyptus Globulus ?

L'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii est expectorante et anti-infectieuse et sera très bien contre la bronchite. Toutefois, c'est l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus qui est plus connue dans ce rôle et qui se trouve plus facilement : appliquer sur le thorax 1 goutte d'Eucalyptus Globulus dans 4 gouttes d'huile végétale, 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Contre la Grippe

UTILISATION SIMPLE

Adaptée dès 3 mois. En diffusion, verser le nombre de gouttes indiqué sur la notice de votre diffuseur. Attention, l'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii doit être diffusée avec une autre huile essentielle, de Ravintsara par exemple à hauteur de 30 % (3 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii avec 7 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara). Diffuser par plage de 30 minutes maximum.

Eucalyptus Smithii OU Ravintsara ?

Immunostimulante grâce à sa richesse en 1,8-cinéole, l'Eucalyptus Smithii s'utilise très bien contre la grippe. Toutefois, afin de la soigner ou de la prévenir, l'huile essentielle de Ravintsara est la référence : 3 gouttes à répartir dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration.

En cas de Rhinite, Rhume, Sinusite, Infection hivernale

UTILISATION SIMPLE

Réservée à l'adulte et l'adolescent. Par voie cutanée, 1 goutte d'Eucalyptus Smithii dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax 2-3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Eucalyptus Smithii OU Ravintsara ?

L'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii a tout ce qu'il faut pour lutter contre les infections hivernales. Toutefois, on lui préfère l'Eucalyptus Radiata, plus souple d'utilisation : 2 gouttes pures d'Eucalyptus Radiata sous la langue, ou dans une tisane (préalablement mélangées dans une cuillère à café de miel ou un sucre), 4 fois par jour pendant 2 jour, ou bien en inhalation, respirer 2 gouttes pures d'Eucalyptus Radiata déposées sur un mouchoir, 5 fois par jour, jusqu’à amélioration.

En cas d'Otite

UTILISATION SIMPLE

Réservée à l'adulte et l'adolescent. Par voie cutanée, 1 goutte d'Eucalyptus Smithii dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer autour des oreilles 2-3 fois par jour pendant 5 jours.

Eucalyptus Smithii OU Lavandula Stoechas ?

Bien que l'Eucalyptus Smithii soit utile pour les infections ORL, c'est l'huile essentielle de Lavandula Stoechas qui est la meilleure contre les otites :  1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale en application autour de l'oreille, à renouveler 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Autres applications réputées de l' Eucalyptus Smithii

L'huile essentielle d'Eucalyptus Smithii est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés décongestionnantes et antiseptiques au niveau des voies respiratoires. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant de l'Eucalyptus Smithii pour les différents problèmes suivants.

Arthrite, Arthrose, Rhumatismes

Eucalyptus Smithii peut être efficace, mais... il vaut mieux employer l'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné : par voie cutanée, 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale, 3 à 4 fois par jour sur la zone douloureuse jusqu'à amélioration.

Anti-insectes

Eucalyptus Smithii efficace, mais ... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Citronnelle de Java : par voie cutanée, 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur les parties du corps exposées. En diffusion : verser le nombre de gouttes indiqué sur la notice du diffuseur. Diffuser par plages de 30 minutes maximum.

Comment reconnaître une bonne huile essentielle de Eucalyptus Smithii ?

Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Eucalyptus smithii Baker
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie distillée : feuilles
  • Pays d'origine : Afrique du Sud,
Caractéristiques biochimiques
  • 1,8-cinéole (eucalyptol) : 70 à 84 %
  • α-pinène : ≤ 11 %
  • limonène : ≤ 8 %
  • paracymène : ≤ 5 %
  • terpinène-4-ol : ≤ 5 %
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0.900 à 0.920
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.460 à 1.470
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : 0° à 15°
  • Point éclair : +44°C
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide
  • Couleur : incolore à orangé
  • Odeur : cinéolée, caractéristique,

Les différentes huiles essentielles d'Eucalyptus

Eucalyptus Radiata, Eucalyptus Citronné, Eucalyptus Globulus ou Eucalyptus Smithii ? Quelle huile essentielle pour quelle utilisation ?

Bien qu'elles appartiennent au même genre, ces 4 espèces sont bien diffférentes et leurs huiles essentielles ne sont donc pas les mêmes. Pour plus d'informations, découvrez comment différencier les huiles essentielles d'Eucalyptus ?


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 21 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Publication : Juergens, U. (2014). Anti-inflammatory Properties of the Monoterpene 1.8-cineole: Current Evidence for Co-medication in Inflammatory Airway Diseases. Drug Research, 64(12), 638–646. https://doi.org/10.1055/s-0034-1372609

Publication : Dhakad, A. K., Pandey, V. V., Beg, S., Rawat, J. M., & Singh, A. (2017). Biological, medicinal and toxicological significance of Eucalyptus leaf essential oil: a review. Journal of the Science of Food and Agriculture, 98(3), 833–848. https://doi.org/10.1002/jsfa.8600

Publication : Worth, H., Schacher, C., & Dethlefsen, U. (2009). Concomitant therapy with Cineole (Eucalyptole) reduces exacerbations in COPD: A placebo-controlled double-blind trial. Respiratory Research, 10(1). https://doi.org/10.1186/1465-9921-10-69

Publication : Camporese, A. (2013). In vitro activity of Eucalyptus smithii and Juniperus communis essential oils against bacterial biofilms and efficacy perspectives of complementary inhalation therapy in chronic and recurrent upper respiratory tract infections. InfezMed, 21(2), 117–124.

Publication : Baptista, E. B., Zimmermann-Franco, D. C., Lataliza, A. A. B., & Raposo, N. R. B. (2015). Chemical composition and antifungal activity of essential oil from Eucalyptus smithii against dermatophytes. Revista da Sociedade Brasileira de Medicina Tropical, 48(6), 746–752. https://doi.org/10.1590/0037-8682-0188-2015

Publication : Akhtar, M. A., Raju, R., Beattie, K. D., Bodkin, F., & Münch, G. (2016). Medicinal Plants of the Australian Aboriginal Dharawal People Exhibiting Anti-Inflammatory Activity. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2016, 1–8. https://doi.org/10.1155/2016/2935403

Ouvrage : Staub, H., & Bayer, L. (2013). Traité approfondi de phyto-aromathérapie. Editions Jacques Grancher.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?