C’est bien connu, le henné est réputé pour colorer les cheveux. Grâce à lui, vous aurez une coloration allant du cuivré avec le henné d'Egypte, à l’auburn avec le henné du Pakistan, en passant par le rouge avec le henné de Gabès, dépendant de la couleur naturelle de vos cheveux. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de mélanger le henné, pur de préférence, à de l'eau chaude. L’avantage de faire une coloration au henné est que cette coloration sera semi-permanente. Elle partira donc peu à peu au fil des shampoings. En plus, contrairement aux colorations chimiques, vos cheveux ne seront pas abîmés. Au contraire, ils seront même renforcés !

Comment choisir son henné naturel pour coloration capillaire ?

Quel henné naturel choisir ?

Pour des reflets cuivrés choisissez :

  • Le henné Tazarine provenant du Maroc et procurant une couleur plutôt orangée et légère
  • Le henné d’Egypte.

Pour des reflets rouges :

  • Le henné de Gabès provenant de Tunisie. Les conditions climatiques de Gabès font que les feuilles cultivées dans cette zone sont de très bonne qualité ce qui rend ce henné exceptionnel et donne une très belle couleur rouge
  • Le henné du Yémen procurera une jolie couleur rouge pouvant aller vers le marron cuivré selon la couleur de base.

Pour un rouge foncé ou une couleur auburn :

  • Le henné Jamila ou du Pakistan
Pour un marron acajou allant jusqu’à une couleur bordeaux :
  • Le henné du Rajasthan. Il fonce beaucoup les cheveux dès la première application donc attention aux cheveux clairs. Il aura un effet roux acajou sur les cheveux blancs.

Les ingrédients à éviter

Préférez un henné entièrement naturel, composé uniquement de feuilles de henné. En tout cas, lisez bien la composition du henné que vous souhaitez acheter. Il ne doit pas contenir :

  • de sels métalliques tels que le sodium picramate. Pour améliorer la tenue du henné sur vos cheveux, les industriels ont ajouté ces substances pour procurer un henné chimique, synthétique et toxique. La toxicité est dû aux sels métalliques qui traversent la peau du cuir chevelu et se retrouvent dans le corps. Il faut savoir qu’une fois dans le corps, ces sels ne seront pas éliminés, d’où l’effet toxique. Exemple de sels métalliques : plombs, aluminium, fer, cadmium, cuivre, mercure, etc … De plus, il faut éviter de faire une coloration chimique à la suite de l’utilisation d’un de ces hennés, au risque de détruire vos cheveux.
  • d'agents de surface ou tensioactifs comme le Sodium Laureth Sulfate ou l’Ammonium Lauryl Sulfate. Ils sont irritants, allergisants et décapants et ont été ajouté au henné pour améliorer la coloration et le toucher du cheveu.
  • du PPD (polypropilèneglycol ou paraphénylènediamine) qui peut être cause d’eczéma, urticaire et allergies importantes. Il est interdit selon la législation européenne dans les produits cosmétiques à appliquer sur la peau mais pas pour les colorations capillaires.

Conseil pour les cheveux blancs

Le henné est très intéressant pour couvrir les cheveux blancs. Alors que les colorations chimiques prennent difficilement sur les cheveux blancs, c’est le contraire pour le henné ! Il est aussi intéressant, vous qui avez les cheveux blancs, de faire un premier henné naturel pur en laissant agir environ 30 minutes, puis de faire un henné mélangé à des poudres tinctoriales végétales. Ces deux étapes vous permettront d’obtenir des tons plus neutres dans les bruns par exemple dans le cas où vous ne souhaitiez pas avoir une tête rousse.

Comment préparer son henné naturel pour les cheveux ?

Recette

      • Poudre de henné
      • Eau chaude entre 50 et 70°C
Il faut environ 300 mL d’eau pour 100 g de poudre de henné.

La quantité de henné varie en fonction de la longueur et de l’épaisseur de vos cheveux. Ainsi, à titre indicatif, il vous faut :

      • Pour les racines des cheveux : environ 50 g de henné
      • Pour les cheveux courts : entre 60 et 100 g de henné
      • Pour les cheveux mi-long : entre 200 et 250 g de henné
      • Pour les cheveux longs : 300 g et plus de henné

Ces quantités seront moindre si vous appliquez le henné sur cheveux mouillés ou humides.

Une fois la pâte réalisée, il est préférable de la laisser reposer à température ambiante entre 4 et 12 heures, le temps que les pigments se libèrent. Vous pourrez d’ailleurs observer un changement de couleur au cours du temps.

Rinçage et lavage

Rincez vos cheveux à l’eau, sans shampoing, jusqu’à ce que l’eau soit claire. Le henné est astringent donc si vous trouvez que vos cheveux sont secs après la coloration vous pouvez faire un soin, de préférence en utilisant un peu d’huile végétale. Vous obtiendrez la couleur définitive de votre henné dans les 48 heures qui suivent donc il est mieux de ne pas vous laver les cheveux jusque-là, mais cela ne tient qu’à vous ! Vous pourrez ensuite reprendre votre routine habituelle pour le lavage de vos cheveux.

Application de la préparation et temps de pose

Une fois que toutes les précautions ont été prise pour ne pas avoir de henné partout. Vous pouvez appliquer la préparation sur votre tête, mèche par mèche, avec ou sans pinceau. Une fois que toute votre tête est pleine de préparation, il ne vous reste plus qu’à remonter tous vos cheveux sur votre tête pour les emballer dans du film alimentaire pour conserver l’humidité et la chaleur. Attention, il ne faut pas utiliser d’aluminium !

Précautions d'application du henné sur vos cheveux

      • Avant tout, le henné tâche ! Quelques précautions sont alors nécessaires pour ne pas tâcher vos vêtements et vous retrouver les mains marron. Alors c’est le moment de vous munir de gants, de porter un vieux t-shirt qui ne servira à rien d’autre qu’appliquer le henné sur vos cheveux et appliquer de la crème hydratante, une crème grasse ou une huile sur votre visage surtout les tempes et le front. L’application d’un corps gras sur votre peau limitera la coloration de votre peau si malencontreusement vous vous retrouvez avec de la préparation sur le visage.
      • Soyez vigilant sur le choix et le temps de pose du henné sur vos cheveux car vous pourriez obtenir une couleur rousse ou bien rouge. Nous vous conseillons donc de faire des tests sur les cheveux récupérés sur votre brosse à cheveux avant de faire votre coloration au risque d’avoir une (mauvaise) surprise. Ce conseil est d’ailleurs valable pour toutes les couleurs de cheveux et surtout si vous avez les cheveux blancs ou blonds !

Faut-il ajouter du jus de citron dans la préparation afin d'avoir une meilleure coloration ?

Sur internet, on trouve des recettes avec et sans jus de citron. Ceux qui l’utilisent disent qu’il est nécessaire au développement de la coloration et qu’il aide à la fixation du henné sur les cheveux et à avoir un tatouage plus foncé. D’autres disent qu’au contraire, il empêche le développement de la couleur et ne sert donc à rien dans la préparation. Pour démêler le vrai du faux, la Compagnie des Sens a fait ses propres expériences et les résultats n’ont pas montré de différences de colorations entre une préparation avec et une sans le jus de citron. Nous estimons donc qu’il n’est pas forcément nécessaire d’ajouter du citron dans la préparation. Cependant, rien ne vous empêche de faire vos propres tests pour vous faire votre propre avis .

Les bienfaits du henné naturel

Action sur le cheveu

Le henné a plusieurs actions favorables sur vos cheveux. Tout d'abord, il colore le cheveu. Mais ce n'est pas tout, étant donné que le henné recouvre le cheveu, il le renforce en gainant la fibre capillaire et le rend brillant. Vos cheveux sont alors fortifiés, volumineux et brillants. De plus, la lawsone agirait sur les cheveux comme un écran solaire pour protéger vos cheveux du soleil. Le henné serait aussi réputé pour ses propriétés anti-poux et antichute de cheveux, il favoriserait même la repousse.

Action sur le cuir chevelu

Le henné n'a pas seulement un effet sur les cheveux mais aussi sur le cuir chevelu. Grâce à ses propriétés assainissantes, il permettra de traiter le cuir chevelu gras et les pellicules. En effet, le henné favoriserait la régulation de la production de sébum et permettrait de lutter contre les cheveux gras. Ce sont principalement grâce à ses propriétés antifongiques que le henné agirait sur les pellicules, apaisant et assainissant le cuir chevelu, calmant les irritations et facilitant l'élimination des pellicules.

Explication du mode d'action de la coloration via la lawsone

Pour procurer une couleur à vos cheveux, c’est la lawsone (juglone ou 2-hydroxy-1,4-naphthoquinone) qui entre en jeu. Elle va venir réagir chimiquement pour se fixer, selon la réaction de Michael, avec un groupe thiol libre d’une cystéine ou un groupe aminé libre d’une lysine, acides aminés appartenant à la kératine. La kératine est une protéine que l’on retrouve dans les cheveux et la peau. Il en résulte donc la coloration recherchée. Plus il y a d’interaction lawsone-kératine, plus la couleur finale sera foncée.

Coloration naturelle VS coloration chimique

Le henné colore les cheveux en surface et ne pénètre pas dans le cheveu, il le gaine en recouvrant sa teinte naturelle. Il ne peut donc pas décolorer le cheveu, mais en utilisant certains mélanges avec des poudres tinctoriales naturelles, vous pouvez éclaircir vos cheveux de quelques tons mais c'est tout !
Au contraire, les colorations chimiques favorisent l'ouverture des écailles du cheveu. De ce fait, les molécules contenues dans la coloration peuvent alors pénétrer le cheveu afin d'agir. C'est en premier lieu les oxydants qui agissent sur la mélanine (protéine retrouvée dans le cheveu et les cellules de la peau pour leur donner leur couleur) afin de la décolorer ou de l'éclaircir. Par la suite, on va pouvoir repigmenter le cheveu de la couleur souhaitée et la teinte sera fixée à l'intérieur du cheveu grâce à l'ammoniac. Les cheveux se retrouvent alors abîmés contrairement à l’utilisation du henné.

Les différents hennés que l'on trouve dans le commerce

Qu'est-ce que le henné neutre ?

Le henné neutre, provient d’une autre plante poussant sur la même zone que le henné, le Cassia Obovata, ce qui n’en fait pas un « vrai » henné. En effet, le cassia ne présente aucune parenté avec le henné. Le cassia faisant partie de la famille des Fabacées, est un buisson à fleurs jaunes. Les feuilles de cette plante sont également réduites en poudre comme le henné. Il aura les mêmes propriétés que le henné sans le pouvoir colorant. Cependant, pour les cheveux blancs ou blonds très clairs, vous pourrez éventuellement observer des reflets dorés. Le cassia est utilisé depuis très longtemps, on a d’ailleurs retrouvé des citations de cette plante dans la pharmacopée arabe des Xème et XIème siècles où il était utilisé pour ses propriétés antifongiques et anti-inflammatoires. Le henné neutre combat les pellicules et l’excès de sébum, protège les cheveux abîmés, les renforce, leur donne de la brillance et aseptise le cuir chevelu. Le henné neutre permet une meilleure adhérence des pigments colorants d’autres poudres tinctoriales.

Dans le commerce, on trouve des hennés intitulés « henné blond » ou « henné noir ». Ces « hennés » ne sont pas des hennés purs, ils ont été mélangés à des poudres végétales tinctoriales afin de donner aux cheveux une couleur particulière et définie.

La différence entre ces « henné » :

Le henné BLOND est composé de henné neutre, de fleur de camomille, de feuilles de romarin et de racine de rhapontic pour éclaircir vos cheveux afin d’obtenir une couleur blonde. Cependant, si vous avez les cheveux bruns, vous n’obtiendrez jamais une couleur blonde. La racine de rhapontic va peut-être pouvoir éclaircir vos cheveux de quelques tons mais c’est tout ! Pour obtenir un blond dans les tons plus roux, cuivrés ou miellés, vous pouvez ajouter un peu de henné d'Egypte, du Yémen ou du Rajasthan.

Le henné CHÂTAIN est composé de henné neutre, de henné naturel, de racine de rhapontic, de feuilles de camomille pour les reflets blonds, de romarin pour foncer la couleur et d'écorce de cannelle pour donner des reflets roux et obtenir une couleur châtain.

Le henné BRUN est composé de henné neutre, de pastel, de thé, d’alma, de bhringara, de shikakaï, d’acacia à cachou et de fleur d’hibiscus pour la brillance et le soyeux de vos cheveux, ainsi que de grains de café et de fruit de kamala rouge pour donner une couleur brune. Il peut être utilisé sur les cheveux bruns, roux et châtains dans le but d’obtenir une jolie couleur châtain, avec des reflets allant de l'acajou à l'auburn plus intense.

Le henné NOIR est composé de henné neutre, d’acacia à cachou, d’alma et de fleur d’hibiscus pour apporter brillance et douceur et de henné naturel, de feuilles d’indigo pour la teinte foncée, de thé et de grains de café pour donner une teinte foncée et procurera une couleur tendant vers le noir. Vous obtiendrez donc une couleur foncée. Ce henné est uniquement composé de végétaux, il n’est donc pas dangereux.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 23 votes )

Autres articles liés

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?