Le fraisier est une plante rampante de la famille des Rosacées. Plante très populaire dans le monde, on la cultive pour son fruit : la fraise. Du genre Fragaria, ce terme vient du latin "fragare" qui signifie exhaler une odeur et qui a donné naissance au verbe "flairer". Son genre nous l'annonce, les fraises sont odorantes et embaument les étals de fruits au début de l'été. D'après les données de la table Ciqual, la fraise est le fruit le moins calorique, derrière le citron. En nutrition, les fraises entrent dans la catégorie des "fruits acides", en raison de leur faible teneur en sucre. Pour autant, elles ont un véritable goût sucré. Véritable fruit de l'été, les fraises sont très appréciées et déclinées au gré des envies : fraîche, en pâtisserie, en confiture, confite, séchée, etc. La fraise a tout pour plaire, raison de plus pour profiter des fraises séchées tout au long de l'année. Les Fraises séchées concentrent la gourmandise et les nutriments du fruit. Riche en fibres, elles lutteront contre l'hypercholestérolémie et la constipation. Nom latin : Fragaria vesca L. Famille botanique : Rosaceae. Partie utilisée : Fruit.

Consommation recommandée

La Fraise séchée est un fruit sec. Elle contient donc plus de sucre qu'une Fraise fraîche, les recommandations de consommations journalières sont définies. En cure classique ou pour le plaisir, une portion de Fraise séchée est estimée entre 20 et 30 g par jour, ce qui représente 4 à 5 cuillères à café de Fraises séchées par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
  • En morceaux
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • Déjeuner
  • En-cas
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Salade
  • Dessert
  • Yaourt, laitage
  • Plat
  • Seul
  • Mélangé avec d'autres fruits secs
  • Infusion
  • Muesli

Bienfaits en nutrition santé

25 g de Fraises séchées contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) en fibres.

À ce titre, les Fraises séchées peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Système digestif

Les fibres modulent le transit intestinal. Les Fraises séchées apportent des fibres solubles via leur pulpe et des fibres insolubles par leurs akènes (les graines visibles à la surface des Fraises). L'ensemble a tendance à accélérer le transit, diminuant les risques de constipation (voir notre guide constipation et alimentation).

Métabolisme

En excès, les acides gras saturés favorisent l'augmentation de la cholestérolémie. Les Fraises séchées sont naturellement pauvres en acides gras saturés, elles ne contribuent donc pas à l'augmentation du cholestérol dans le sang. D'autant plus qu'elles sont riches en fibres, elles vont ainsi contribuer à diminuer l'absorption du cholestérol.

Système cardiaque

Les Fraises séchées sont pauvres en sodium. En excès, le sodium favorise l'élévation de la pression artérielle, ce qui fait inéluctablement augmenter progressivement les risques de maladies cardio-vasculaires. Les Fraises séchées vont ainsi prévenir ces risques.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Laxatif (fibre) : les Fraises séchées sont riches en fibres. Ces dernières augmentent la masse des selles et favorisent la production des gaz. L'ensemble accélère le transit intestinal.

  • Tonique (glucide, fibre) : les Fraises séchées sont riches en glucides simples. Facilement assimilables et utilisables pour l'organisme, elles redonnent de l'énergie à l'organisme. La richesse en fibres des Fraises séchées permet également d'augmenter la glycémie de façon progressive, ce qui limite le stockage du sucre tout en apportant une sensation de satiété.

Propriétés secondaires

  • Protecteur cardio-vasculaire (sodium, acide gras saturé, fibre) : riches en fibres, pauvres en acides gras saturés, les Fraises séchées protègent le système cardio-vasculaire des pathologies liées à l'augmentation de la cholestérolémie. En effet, les fibres diminuent l'absorption du cholestérol présent dans les aliments. En outre, le faible taux de sodium ne contribue pas aux apports sodés qui tendent à augmenter la tension artérielle et à fatiguer le cœur.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 25 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 25 g
Énergie (Kcal) 326 81.5 16 4
Énergie (Kj) 1364 341 16 4
Lipides (g) 1.89 0.47 3 1
Acides gras saturés (g) 0.33 0.08 2 0
Glucides (g) 71.7 17.9 28 7
Dont sucres (g) 66.2 16.5 74 18
Fibres alimentaires (g) 7.55 1.88
Protéines (g) 1.78 0.44 4 1
Sel (g) 0.06 0.015 1 0

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le fraisier

Le fraisier appartient à la famille des Rosacées. D'une taille ne dépassant pas les 20 cm, le fraisier est hermaphrodite. Il utilise donc une méthode de multiplication par stolon, un organe en forme de tige aérienne sans feuille, qui rejoint la terre pour former un clone de la plante mère. Dans un milieu propice, sol acide, en zone tempérée, les fraisiers se propagent aisément. Il existe de nombreuses variétés de fraisiers disséminées dans le monde, toutes sont cultivées pour leurs fruits : les Fraises. Les Fraises préférées des Français semblent être la variété Ciflorette, variété endémique de l'arrivée de l'été. On retrouve deux grands types de fraisiers : les sauvages, qui proposent des Fraises plus petites et plus parfumées, et les fraisiers cultivés. Actuellement, le fraisier est très populaire, mais ceci n'a pas toujours été le cas. Au Moyen Âge, on lui accordait peu d'estime à cause de sa pousse : au ras du sol. Les Fraises étaient donc des fruits "non adaptés" aux nobles de cette époque, qui préféraient les fruits poussant en hauteur. Au fur et à mesure, les mentalités et son statut ont évolué pour devenir la baie la plus populaire.

La Fraise, un fruit complexe

Dans la famille des faux-fruits, on demande la Fraise ! En effet, botaniquement parlant, le fruit rouge que l'on déguste en été est le gonflement du réceptacle floral fécondé. Les fruits sont les akènes : les "petites graines" disposées à la surface. Ainsi, ce que l'on considère comme fruit est en réalité une multitude de fruits accrochés à un gynophore (prolongement du pédoncule) hypertrophié. Voilà, un sujet qui vous permettra de "ramener votre Fraise" en fin de repas.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 4 votes )