Comment limiter l'apparition des cicatrices ?



Les cicatrices… Peu de monde y échappe. Qu’elle soit due à une petite blessure d’enfance, à une varicelle, à de l’acné féroce à l’adolescence ou même à une opération chirurgicale, la liste des facteurs de risque est longue ! C’est pourquoi, nous avons de grandes chances de voir apparaître une cicatrice un jour. Si certaines nous donnent une belle occasion de raconter avec nostalgie l’incroyable aventure qui a  mené à la formation de cette blessure de guerre, d’autres sont plus inesthétiques et peuvent créer un véritable complexe. 

Pour ne pas en arriver là, des gestes simples peuvent être adoptés quand vous vous blessez pour limiter l’apparition d’une cicatrice. Suivez le guide ! 

Pour les blessures du quotidien

Rappelons que les cicatrices font parties du processus normal de guérison de la peau. Quand on se blesse, pas superficiellement mais un peu plus profondément, le derme est endommagé. Pour combler le trou, du tissu cicatriciel est alors formé, légèrement différent de la peau d’origine. Nous avons donc tous des cicatrices ! Mais celles disgracieuses sont souvent dû à une cicatrisation plus compliquée, par exemple si la plaie était trop importante, si un corps étranger a donné du fil à retordre à nos cellules immunitaires ou si une infection est survenue. Pour éviter cela, quelques gestes sont à adopter  :

  • Quand vous vous blessez, le premier réflexe est d’exercer une pression avec un tissu propre pour arrêter le sang. Ainsi  vous aidez ce dernier à coaguler. Une fois l’écoulement stoppé, appliquez un désinfectant classique sur la plaie, à renouveler plusieurs fois si besoin.

Attention ! Contrairement aux idées reçues, n’appliquez pas d’alcool fort sur votre blessure ! En plus d’être très douloureux, ça pourrait empirer les choses.

  • Pour éviter d’infecter la plaie, pensez à mettre un pansement ou une compresse stérile sur la plaie le temps qu’elle se referme. 

  • L'apparition d’une croûte fait partie du processus, alors éloignez vos mains d’elle, il faut absolument la laisser tomber toute seule. Sinon vous aurez des traces, c’est certain !

  • De petits massages circulaires autour de la plaie peuvent aussi aider, à l’aide de crème cicatricielle par exemple.

Cicatrices de brûlures

Les brûlures, en plus d’être particulièrement douloureuses, laissent souvent des traces disgracieuses très marquées sur notre peau. Des réflexes sont donc à adopter pour éviter des cicatrices trop importantes.

  • En cas de brûlure, foncez au  robinet, ou douche la plus proche et faites couler un filet d’eau très froide sur la plaie pendant au minimum 10 minutes. 

Pourquoi est-ce primordial ? Parce que le derme réagit comme une pomme de terre. Si vous ne plongez pas vos pommes de terre dans de l’eau froide à la fin de la cuisson, elles continuent de cuire, la chaleur extérieur se propageant peu à peu au centre. Il faut donc stopper la “cuisson” de… notre peau !

  • Ensuite, foncez chez le médecin, qui vous prescrira des corps gras à appliquer sur la brûlure et qui permettront à la peau de se régénérer. Cette visite permettra aussi de vérifier que la plaie ne n’infecte pas, une brûlure étant particulièrement sensible à ce genre de complication. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez également bander votre brûlure pour éviter les infections. 

Bien entendu s’il ne s’agit que d’une brûlure superficielle, un filet d’eau suffira. Avec tous ces conseils, et éventuellement une lotion cicatrisante après, vous ne devriez garder qu’une cicatrice légère.
Attention, on évite absolument d’exposer la blessure au soleil pendant quelques mois, cela endommagerait le processus de cicatrisation.

En cas de chirurgie

Pour éviter les cicatrices de chirurgie, vous pouvez bien-sûr suivre tous ces conseils mais cela va surtout dépendre du travail du chirurgien. Pour que la plaie cicatrise bien, il faut que la peau soit traitée délicatement, avec des outils fins. Cela dépend aussi beaucoup de comment est refermée la plaie. Par quelle technique et avec quelle précision…

Cicatrices d’acné ou de varicelle


Pour éviter ce genre de cicatrices, il faut essayer de ne pas se gratter ou de mettre à mal votre peau. Pour les boutons d’acné, avant d’y toucher, assurez-vous que vos mains sont lavées et faites ça proprement. Quand à la varicelle, mieux vaut ne pas y toucher du tout. Pas toujours facile bien sûr, surtout chez les enfants.. 

Des traitements existent mais contre l’acné, mieux vaut prévenir que guérir ! On évite donc le soleil, ennemi numéro 1 des peaux acnéiques et on prend un traitement adapté.

Les huiles essentielles contre les cicatrices

l'huile essentielle d'Hélichryse Italienne
l’huile essentielle de Lavande Fine
l’huile essentielle de Patchouli
 l'huile essentielle de Romarin à Camphre

Pour découvrir le mélange et acheter les huiles essentielles, cliquez sur le lien suivant :
 

DECOUVRIR LE REMEDE

decouvrir le remede

Autres articles pouvant vous interesser sur les cicatrices

Comment se forment les cicatrices ?

Les cicatrices vont de la plus petite, à peine visible à la grande, boursouflée et disgracieuse. Une chose est sûr, difficile d'y échapper. Mais est-ce normal d'avoir des cicatrices ? Pourquoi certaines sont plus marquées que d'autres ? découvrez le processus de cicatrisation...

Cicatrices : comment apparaissent-elles ?

Les différents types de cicatrices

Petite ou grande, blanche, rose ou rougeâtre, creusée dans la peau ou boursouflée... Les cicatrices ne se ressemblent pas toutes ! On peut même dire que si on compare, il en existe des multitudes de sortes différentes. Pourquoi n'ont-elles pas toujours la même apparence ? 

Cicatrices : quels sont les différents types ? 


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre