Le genre botanique Artemisia comprend une grande diversité de plantes, chacune avec des bienfaits distincts. Ce genre botanique est entouré d'une aura de mystique, souvent attribuée à des pouvoirs magiques, ce qui justifiait son utilisation comme talisman dans le passé. Son nom rend hommage à Artémis, la déesse grecque de la nature et de la chasse. Parmi toutes ses espèces, l’Armoise Commune et l’Armoise Chinoise ne semblent pas avoir de propriétés particulières pour les cheveux ou le cuir chevelu. Quant à l’Armoise Capillaire, elle aurait des effets bénéfiques sur le soin capillaire, bien que cette utilisation soit encore peu connue et que les études à son sujet soient à un stade préliminaire. Cet article explore les recherches les plus prometteuses sur le sujet Armoise et soin des cheveux.

Cet article a été mis à jour le 17/05/2024

L’Armoise Commune et l’Armoise Chinoise : aucun bienfait connu pour les cheveux

Le genre botanique Artemisia regroupe une vaste variété de plantes, appréciées pour leurs multiples bénéfices. Parmi elles, l'Armoise Commune, ou Artemisia vulgaris, est fréquemment utilisée en phytothérapie, bien qu'il n'y ait pas de tradition d'utilisation ni de preuves scientifiques robustes attestant de son efficacité pour les soins des cheveux. On retrouve également Ll’Armoise Chinoise (Artemisia annua L.), qui a suscité des controverses pour son utilisation contre le Coronavirus en 2020 justifié par son interdiction à la vente en France, n'offre également aucun avantage pour les soins capillaires. Il est donc essentiel de ne pas les confondre avec l'Armoise Capillaire, qui montre elle des résultats prometteurs dans ce domaine selon certaines études.

L’Armoise Capillaire : des résultats prometteurs

Il est essentiel de comprendre que l'adjectif « Capillaire » dans le nom de l'Armoise Capillaire ne fait pas allusion à des bienfaits potentiels pour les cheveux, mais décrit plutôt l'aspect duveteux de ses feuilles. Historiquement, cette plante a été utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise pour ses propriétés antivirales, en particulier contre le virus de l’hépatite B. Aujourd’hui, l'Armoise Capillaire est utilisable sous forme de complément alimentaire.

Pour le soin des cheveux

En outre, l'Armoise Capillaire pourrait favoriser le soin des cheveux en améliorant la perméabilité du cuir chevelu. Une étude de 2018 a montré cet effet in vitro en utilisant un dispositif qui simule la barrière cutanée. L'étude a identifié que l'acide chlorogénique et la diméthyl-esculétine, deux composés trouvés dans l'Armoise Capillaire, pourraient augmenter la perméabilité cutanée, facilitant ainsi l'absorption de minéraux et d'eau, ce qui hydraterait le cuir chevelu. Toutefois, malgré le potentiel indiqué par cette recherche, des études complémentaires sont requises pour confirmer ces effets prometteurs.

Contre le psoriasis du cuir chevelu

Le psoriasis est une affection cutanée inflammatoire et non contagieuse, caractérisée par l'apparition de plaques rouges surmontées de squames, qui sont des lamelles de peau se détachant de l'épiderme. Le psoriasis s'aggrave en présence de sécheresse cutanée, due à des facteurs environnementaux comme le vent, la chaleur, ou les variations de température.

L'Armoise Capillaire a montré des signes intéressants pour apaiser le psoriasis du cuir chevelu. Une étude de 2018 sur des modèles murins a révélé que l'application d'un extrait d'Armoise Capillaire sous forme de crème réduisait significativement la rougeur, l'épaisseur et la desquamation de la peau affectée par le psoriasis. La capacité de cette plante à améliorer la perméabilité du cuir chevelu pourrait également contribuer à diminuer la sécheresse cutanée, un facteur aggravant du psoriasis. Malgré le potentiel mis en évidence par ces recherches, des études approfondies sont requises pour valider ces effets prometteurs et comprendre les mécanismes d'action concernés.

D’autres extraits naturels pour le soin capillaire

Aloé Vera

L'Aloé Vera, avec sa haute capacité de rétention d'eau et sa richesse en nutriments, hydrate, assouplit et adoucit le cuir chevelu. Elle est également reconnue pour stimuler la régénération cellulaire. Combinée à ses propriétés anti-inflammatoires, l'Aloé Vera apparaît comme une solution idéale pour apaiser les symptômes du psoriasis.

Huile de Nigelle

L'huile de Nigelle,une huile végétale, est particulièrement bien adaptée pour les cuirs chevelus irrités. Incorporer cette huile dans un soin capillaire, en combinaison avec certaines huiles essentielles apaisantes, s'avère être une méthode efficace pour soulager les symptômes du psoriasis.

Huile essentielle de Géranium Rosat

L'huile essentielle de Géranium Rosat est réputée pour son efficacité dans le traitement du psoriasis. Ses propriétés toniques et régénératrices contribuent à resserrer et cicatriser les tissus cutanés affectés par cette maladie. De plus, ses propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires aident à apaiser la peau en cas de psoriasis.

Levure de bière

La Levure de bière, utilisée comme complément alimentaire, offre des bienfaits pour les cheveux grâce à sa richesse en nutriments, notamment en vitamine B, essentielle pour la santé capillaire.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Kim, E. K. B. G. (2018). Permeation characteristics of transdermal preparations containing artemisiae capillaris herba in Franz diffusion cell. https://koreascience.kr/article/JAKO201820159111514.page

Publication : Lee, S. Y., Nam, S., Kim, S., Koo, J. S., Hong, I. K., Hill, K., Han, S., Kang, M., Yang, H., & Cho, H. (2018). Therapeutic Efficacies of Artemisia capillaris Extract Cream Formulation in Imiquimod-Induced Psoriasis Models. Evidence-based Complementary and Alternative Medicine, 2018, 1–8. https://doi.org/10.1155/2018/3610494

Publication : Geng, C., Yang, T., Huang, X., Yang, J., Ma, Y., Li, T., Zhang, X., & Chen, J. (2018). Anti-hepatitis B virus effects of the traditional Chinese herb Artemisia capillaris and its active enynes. Journal of Ethnopharmacology, 224, 283–289. https://doi.org/10.1016/j.jep.2018.06.005

Ouvrage : Goetz, P., & Hadji-Minaglou, F. (2019). Conseil en phytothérapie: Guide à l’usage du prescripteur.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Site Web : Delage, V. (n.d.). Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine. https://www.academie-medecine.fr/le-dictionnaire/index.php?q=perm%C3%A9abilit%C3%A9+cutan%C3%A9e

Site Web : William, R. (1817). Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine (By V. Delage). https://www.academie-medecine.fr/le-dictionnaire/index.php?q=psoriasis