Seulement le 2ème jour de trek et, déjà, la lancinante sensation de brûlure dans sa chaussure... Bien sûr, c'est une ampoule  ! Et elle pourrait bien gâcher la fin de vos -déjà courtes- vacances. On avait bien senti la gêne, mais concentré sur son objectif, seule la cadence de la marche comptait. Pourtant, il faut savoir prendre des mesures préventives et bien réagir dès que l'on devine la prochaine ampoule. Nous avons compilé quelques conseils pour prévenir leur apparition.

Pour éviter les ampoules, il faut savoir comment elles se forment.

L'ampoule est un mécanisme de défense de la peau agressée. L'épiderme, la couche superficielle de la peau, se décolle et forme une cloque emplie de liquide pour protéger la lésion cutanée, causée le plus souvent par des frottements répétitifs.

Des frottements provoqués par nos mouvement lorsque l'on fait une activité intense. Avec des chaussures non adaptées pour les pieds ou des outils pour les ampoules sur les mains. Amplifiant l'effet du frottement, quelques facteurs favorisent leur apparition : la chaleur et l'humidité. Des facteurs justement réunis lors de certaines activités.

Si, à court terme, certains espèrent ignorer la douleur, c'est un réflexe qui rendra les jours suivants particulièrement désagréables, douloureux, et aggravera l'état de l'ampoule qui mettra plus longtemps à cicatriser. Alors encore mieux que de les soigner, mieux vaut les éviter en appliquant à la lettre le fameux adage : il vaut mieux prévenir que guérir.

Que faire donc ?

Les chaussures sont souvent en cause en cas d'ampoules. 

Portez vos chaussures neuves progressivement, pour qu'elles s'adaptent à la forme de votre pied. N'hésitez pas à alterner le temps qu'elles se « fassent » et à ne pas les porter une journée entière au début. Une astuce ? Préférez acheter vos chaussures en fin de journée, le pied sera davantage gonflé et vous ne prendrez pas le risque de faire confiance à une paire qui s’avérera trop étroite.

Dans le cas des chaussures de randonnée, assurez-vous qu'elles soient adaptées à vos pieds, bien lacées juste ce qu'il faut. Si elles sont trop lâches, votre pied bougera dedans et cela laissera place aux échauffements. Mais trop serrées, elles pourraient favoriserait l'apparition d'ampoules en concentrant les frottements sur certains points.

Dès que vous sentez les premiers échauffements à l'origine d'une ampoule, prenez le taureau par les cornes en étant réactif pour enrayer le processus de formation de l'ampoule. Couvrez la zone avec un pansement épais qui limitera les frottements. En randonnée, cherchez la cause de l'échauffement. Cela peut commencer avec de simples graviers ou brindilles dans ses chaussures, des chaussettes trop humides, qui plissent...

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?