Aïe  ! Des nouvelles chaussures et, comme d'habitude, les ampoules qui vont avec ! Vous faites peut-être parti des personnes qui pensent que c'est normal, un mal à prendre en patience. Pour que son ampoule cicatrise, il faut de la patience, certes, mais également réagir vite et avec les bonnes méthodes ! La première réaction est bien sur de sortir sa trousse d'huiles essentielles, mais vous avez une page entière de ce guide pour vous expliquer tout ça. Voici un petit complément de ce qu'il faut faire et ne pas faire pour ne plus souffrir le martyre. Car dès qu'il s'agit de traiter une ampoule, tout le monde s'y met : la grand-mère, l'épicier... nos recherches internet ! Nous avons décidé d'y mettre notre grain de sel pour adopter les bons réflexes, réagir rapidement et s'adapter à l'état de son ampoule.

Si l'ampoule est douloureuse ou son volume vous gêne dans vos mouvements

Vous pouvez la traiter en perçant délicatement avec une aiguille stérilisée, mais il est indispensable de la désinfecter.
Pour stériliser l'aiguille, utilisez de l'alcool à 90° ou faites la bouillir dans l'eau. En randonnée ? Vous pouvez la faire rougir avec une flamme, radical et rapide. Appuyer prudemment sur le côté et laissez le liquide s'écouler, mais ne retirez surtout pas la peau qui recouvre l'ampoule car la peau à vif serait beaucoup plus exposée aux infections.

Après avoir désinfecté, vous pouvez appliquez un pansement pour protéger la plaie de nouveaux frottements et d'agressions extérieures (le risque d'infection vous dis-je!). Utilisez un pansement peu adhérent pour ne pas ne pas altérer le processus de cicatrisation. Ce serait bête de tout gâcher par un pansement trop aggressif ! Vous pouvez par exemple appliquer une compresse pour protéger la lésion avant de mettre du sparadrap. Mais sur les zones où les frottements sont fréquents au quotidien, un pansement adapté, du type hydrocolloïde (seconde peau), qui ne subit pas de plis avec les mouvements et ne vous gêne pas est l'idéal.

Pour accélérer le processus de cicatrisation, assurez vous que vos pieds sont secs et laissez l'ampoule à l'air libre le plus possible pour éviter la macération (sauf en cas de pansement hydrocolloïde, vous pouvez les laisser plus longtemps les premiers jours). L'ampoule pourra ainsi sécher et durcir pour guérir plus vite.

Sportif ? Vous pouvez continuez votre activité, à condition que l'ampoule soit bien protégée. Quelques astuces de sportifs pour éviter les frottements : porter des gants ou maniques, deux paires de chaussettes...

Si l'ampoule est très peu douloureuse et ne vous fait pas mal au quotidien

Mieux vaut la laisser guérir naturellement et ne pas la percer. Car c'est une fois percée qu'il y a un risque d'infection, un risque à ne pas prendre à la légère. La cicatrisation est complète dès lors que l'ampoule a complètement disparue, tout simplement ! Attention tout de même, si vous continuez une activité physique liée aux frottements de l'ampoule, à ne pas risquer qu'elle ne se perce accidentellement. Dans ce cas, peut être vaut-il mieux prendre les devant et bien la traiter.

Si l'ampoule s'est percée involontairement ou que la peau de la cloque est très abîmée après l'avoir percée

Aïe ! L'ampoule est ouverte ou déchirée, la peau est à vif... Il faut traiter avec précaution. Si c'est possible, laissez la peau morte de la cloque car elle fait office de protection. Si elle vous gêne, vous pouvez découper délicatement l'excédent de peau près des bords de l'ampoule avec des ciseaux stérilisés et désinfecter de nouveau. Soyez vigilent à ce que la lésion ne s'infecte pas. Puis suivez les mêmes instructions citées plus haut lorsque vous percez l'ampoule.

Quelques compléments de soins au naturel

Le gel d'Aloe Vera, à appliquer après avoir désinfecter avant de recouvrir d'un pansement.

Les huiles essentielles, bien sur ! Quoi de mieux que les plantes sous leur forme la plus pure pour profiter de leurs vertus ? Elles seront utiles pour désinfecter et accélérer la cicatrisation. Vous pouvez appliquer un mélange immédiatement, ampoule percée ou non, et pourquoi pas même ajouté à de l'Aloe Vera, avant de couvrir d'un pansement. Renouveler le pansement régulièrement. Un remède efficace aussi bien pour les ampoules des pieds que des mains.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 11 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.