Superaliments ou compléments alimentaires ? Il est parfois difficile de s’y retrouver à travers ces appellations. Alors que l’intérêt des compléments alimentaires se justifie pour compléter un régime alimentaire normal grâce à un apport bien défini d’un ou plusieurs nutriments, les superaliments eux sont privilégiés pour leur apport d’un cocktail complet de plusieurs nutriments 100 % naturels.  Plus d’informations détaillées dans ce guide, définition, réglementation, composition et rôle. Il va vous aider à y voir plus clair pour les différencier et surtout choisir celui qui sera le plus approprié à votre situation.

Superaliment ou complément alimentaire, lequel choisir ?

Privilégier les superaliments

  • Pour un apport complet, d’un ou plusieurs nutriments présents au sein d’un aliment 100 % naturel

  • Pour le plaisir gustatif, l’ajout dans des recettes du quotidien

Privilégier les compléments alimentaires

  • Pour complémenter une carence ou un besoin spécifique en un ou plusieurs nutriments bien défini(s)

  • Pour leur formulation galénique et doses utilisables en cures

Quelles sont les différences ?

La réglementation

Les superaliments

Les superaliments sont des produits naturels particulièrement riches en nutriments et considérés comme bénéfiques en matière de santé et de bien-être. Ce terme ne résulte d’aucune définition légale, mais était au départ employé pour désigner des aliments riches en nutriments et minéraux, permettant ainsi de couvrir un grand nombre de besoins de l’organisme. Toutefois, pour mettre en avant les bienfaits nutritionnels et de santé des superaliments, des allégations peuvent leur être attribuées. Les allégations nutritionnelles et santé sont très réglementées, elles doivent être reconnues par l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) et la Commission Européenne pour être validées et le produit doit prouver du fait de sa composition les vertus suggérées.

Les compléments alimentaires

Depuis 2002 les compléments alimentaires sont encadrés par une réglementation stricte au niveau européen et depuis 2006 en France. Ils sont définis de la façon suivante : « denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses. ». Il s’agit là d’une définition purement réglementaire des compléments alimentaires. Si on veut faire plus court, les compléments alimentaires permettent, comme leur nom l’indique, de compléter notre régime alimentaire dans le cas où celui-ci n’apporte pas les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Ca peut par exemple être le cas de certains comportements alimentaires comme le régime végétalien totalement dépourvu de vitamine B12 présente dans les denrées alimentaires d’origine animale.

Plusieurs organismes sont liés au développement des compléments alimentaires. La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) participe à la déclaration de mise sur le marché des compléments alimentaires. D’autres organismes peuvent prendre le relai, notamment l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) qui est chargé de veiller à la nutrivigilance, c’est-à-dire une veille sanitaire afin d’améliorer la sécurité du consommateur. Le Synadiet, syndicat national des compléments alimentaires, a également été créé afin de regrouper les acteurs du secteur et les accompagner quotidiennement dans leurs démarches.

Leurs rôles

Les superaliments : des rôles multiples

Ils sont principalement consommés pour satisfaire nos envies gustatives, tout en couvrant les besoins de l’organisme en nutriments divers et variés, souvent plus d’une quinzaine de nutriments différents. Selon la composition des superaliments, ils peuvent donc répondre à plusieurs besoins nutritionnels. Par exemple, les graines de Chia sont à la fois riches en oméga 3, protecteurs du système cardio-vasculaire, en fibres bénéfiques pour la santé intestinale, la perte de poids et la régulation de la glycémie, mais aussi en protéines, vitamines et minéraux apportant énergie, vitalité, tonus et bien-être.

Les compléments alimentaires : un rôle bien spécifique

Les compléments alimentaires sont des produits que l’on prend selon une posologie définie pour bénéficier de certains effets sur la santé, le bien-être ou la minceur. Ils aident principalement à combler des déficiences ou à prévenir certaines carences de l’organisme. Cependant, les compléments alimentaires n’exercent en rien une action thérapeutique, mais seulement une action nutritionnelle et par conséquent une action physiologique. Ils n’ont donc pas vocation à soigner une maladie et ils ne se substituent pas à un médicament. En revanche, le complément alimentaire peut avoir sur son packaging des allégations de santé ou des allégations nutritionnelles, au même titre que les denrées alimentaires comme les superaliments ou votre pot de fromage blanc par exemple. Cela correspond à des messages suggérant les propriétés particulières du produit. Les compléments alimentaires peuvent faire l'objet de prescription médicale, mais sont le plus souvent sujet à l'automédication c’est pourquoi il faut être vigilant lors de leur utilisation.

Les formes

Les superaliments : des formes variées

Les superaliments sont des aliments sous leurs formes naturelles ou légèrement transformés, on retrouve ainsi :

  • Fruits et légumes frais ou séchés
  • Poudres de plantes ou de racines
  • Graines
  • Produits de la ruche
  • Jus, sirop ou sève de plantes

On peut donc profiter de tous les bienfaits des superaliments sans être réduit à une seule forme galénique. L’avantage des superaliments est qu’ils peuvent être consommés à tout moment, seul ou au sein d’une recette. Attention cela ne veut pas dire qu’il faut en abuser, ils restent à incorporer au sein d’un régime alimentaire varié, équilibré, et d'un mode de vie sain.

Les compléments alimentaires : une forme bien définie

Les compléments alimentaires sont commercialisés sous forme de doses qui se présentent sous plusieurs formes galéniques selon la nature du complément, des ingrédients qu’il comporte, de son utilisation et des préférences du consommateur. On retrouve ainsi généralement 4 formes galéniques :

  • Comprimés, gélules ou capsules
  • Flacons et sirops
  • Poudre
  • Ampoule

L’avantage des compléments alimentaires et que la quantité nécessaire d’une substance est directement présente dans la gélule par exemple. Il suffit seulement de bien respecter le nombre de prises par jour pour complémenter les carences ou apporter les effets souhaités. Ces galéniques permettent également de ne pas avoir le goût parfois désagréable de certains produits et donc de faciliter encore une fois la consommation de substances actives pour le consommateur.

La composition

Les superaliments : une composition exceptionnelle

Les superaliments pourront avoir les mêmes composants que certains compléments alimentaires, à la différence que ces composants sont naturellement présents dans l’aliment et ne résultent pas d’un mélange formulé. Les composants sont donc « dosés » de façon naturelle, et c’est cette particularité qui fait le caractère exceptionnel des superaliments. En effet, leur composition dépend de nombreux facteurs et notamment de leur région d’origine, certaines plantes doivent faire face à des conditions climatiques rudes et développent ainsi de nombreux nutriments afin de se protéger. C’est grâce à cela que l’on peut ensuite profiter de tous les bienfaits de ces plantes !

Les compléments alimentaires : une composition à la loupe

Les compléments alimentaires sont principalement constitués d’ingrédients ayant un effet nutritionnel ou physiologique. Ils peuvent être constitués de différents composants comme des vitamines, des minéraux et oligo-éléments, des acides gras, acides aminés et protéines, des plantes et des champignons, des prébiotiques et probiotiques, des enzymes ou des excipients. Il existe une liste exhaustive qui répertorie les composants autorisés dans les compléments alimentaires par la législation française et européenne. Ils se composent généralement d’un ou plusieurs nutriments parmi la liste ci-dessus et souvent d’excipients tels que des conservateurs, des colorants, arômes, ou encore des anti-agglomérants. Les compléments alimentaires sont dosés selon une posologie stricte basée sur les apports journaliers de référence. Pour faire simple, une simple petite gélule prise sur du long terme est suffisamment dosée pour couvrir certains apports journaliers.

Bon à savoir : si les compléments alimentaires et les superaliments sont deux produits différents, il est important de souligner qu’un complément alimentaire peut être composé d’un ou plusieurs superaliments.

Les risques potentiels et précautions

Si les superaliments et les compléments alimentaires sont deux produits différents, il est néanmoins important de faire attention lorsqu’on les consomme.

En effet, il existe plusieurs risques liés à la consommation des compléments alimentaires par exemple une mauvaise utilisation pouvant entrainer des effets toxiques en raison d’un surdosage ou d’une surconsommation. Ces risques peuvent également s’appliquer aux superaliments, si les précautions d’emplois ne sont pas respectées. Des interactions peuvent également avoir lieux avec d’autres plantes ou médicaments. Il est donc important avant toute prise de compléments alimentaires ou de superaliments de regarder les contre-indications ou dans le doute ne pas hésiter à demander un avis médical.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Directive 2002/46/CE du Parlement européen, transposée par le décret n°2006-352 du 20 mars 2006

Site Web : Syndicat National des Compléments Alimentaires - Synadiet. http://www.synadiet.org/

Site Web : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail - Anses. https://www.anses.fr/fr

Site Web : Autorité Européenne de Sécurité des Aliments - EFSA. https://www.efsa.europa.eu/fr

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?