La libido masculine… Parfois un sujet sensible ! Et oui, dans l’imaginaire collectif les hommes sont plus gourmands et toujours prêts pour les relations intimes, contrairement aux femmes. Alors lorsque l’on parle de perte de libido masculine, aïe aïe aïe, c’est la fierté d’homme qui est touchée ! La montée du désir n’a pas de lien avec notre sexe mais est influencée par une multitude de facteurs extérieurs.

La politique de l'autruche

La politique de l’autruche… C’est très rarement le bon choix. En effet, dans un couple, lorsque la baisse du désir s’installe il est nécessaire d’en parler. Pourquoi ? Laisser la situation s’installer entre deux personnes peut conduire à l’apparition de tensions et de disputes au sein même du couple. En effet, la baisse de désir de notre partenaire peut être pris personnellement et blesser notre ego “Quoi tu ne me désire plus?”. Ce n’est pas forcément le cas ! Il faut chercher plus loin et essayer de comprendre ce qui est à l’origine de cette baisse de désir.

Etre à l'écoute de son partenaire

Si vous pensiez être les rois de la danse de l’amour, n’oubliez pas pour autant d’écouter votre partenaire. Les attentes sexuelles de chacun doivent être exprimées pour vivre des relations sexuelles totalement épanouies. Des attentes ou désirs refoulés peuvent conduire à une diminution du désir, à une envie de moins en moins présente de faire l’amour, de peur d’être déçu (encore). Cette loi du silence peut avoir des répercussions sur la fréquence et la qualité des relations sexuelles.

Ainsi, le dialogue et l’écoute sont particulièrement importants dans des couples de longues haleines. Et oui, la routine n’est pas un mythe. Pour stimuler le désir, la surprise et l'inattendu sont deux facteurs clés. Autrement dit, faire l’amour dans le même lit, la même chambre depuis vingt ce n’est pas le top pour la libido. De plus, au fil des années, la passion baisse et la fougue des vingts ans disparaît progressivement, l’excitation est plus difficile à obtenir.

C'est dans la tête !

Bien qu’il puisse s’agir de réels problèmes physiques, liés aux troubles de l’érection (éjaculation précoce, dysfonctionnement érectile, éjaculation retardée), la baisse du désir est très souvent liée à des problèmes psychologiques. Fatigue, stress, changements dans la vie professionnelle, surcharge de travail… Tout ces facteurs influent sur le moral et indirectement sur le désir. De plus, c’est un cercle vicieux, car l’impuissance génère du stress ce qui accentue la baisse de la libido… Alors messieurs, relaxez-vous :)

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.8 ( 64 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.