Le Genévrier, cet arbuste vert et épineux, s'apparente à un pin avec ses feuilles piquantes en forme d'aiguilles. A partir de ses jeunes pousses on obtient un macérat concentré possédant plusieurs actions. Super draineur de la zone foie-vésicule biliaire, très actif au niveau des reins mais aussi circulatoire et éliminateur de déchets, le macérat de Genévrier est la référence diurétiqueet drainante en gemmothérapie. Le macérat de bourgeons de Genévrier sera très adapté aux situations d'intoxications, de cholestérol et de diabète, de cystite et calculs rénaux. Nom latin : Juniperus communis. Partie utilisée : Jeunes pousses.

Comment l'utiliser ?

Adultes et adolescents : 5 à 15 gouttes par jour dans un verre d'eau, 15 minutes avant le repas, pendant 3 semaines. Commencer par 5 gouttes et augmenter au fur et à mesure.

Enfants de + de 3 ans : 1 goutte par jour pour 10 kilos. Commencer par 1 goutte et augmenter progressivement.

Principales indications

Intoxication : Le macérat de jeunes pousses de Genévrier est un excellent draineur hépatique et hépatoprotecteur. Il sera particulièrement utile lorsque votre foie sera gorgé de toxines.

Cholestérol, diabète : L'action drainante du macérat de jeunes pousses de Genévrier est également visible sur le système circulatoire. En tant que détoxifiant, il contribue à filtrer le sang et éliminer les déchets organiques. Il est ainsi d'une grande utilité dans des cas de cholestérol et diabète.

Cystite, calculs rénaux : Le macérat de jeunes pousses de Genévrier est le remède le plus puissant de gemmothérapie au niveau rénal. En tant que diurétique majeur, il sera capable de relancer la fonction rénale et il favorise l'élimination des acides uriques et toxines.

Principaux systèmes concernés

Système circulatoire +++ : Intoxication médicamenteuse, après une anesthésie ou un traitement médicamenteux, athérosclérose.

Système urinaire ++++ : Cystite, albuminuries, glomérulonéphrite, oedèmes, calculs rénaux.

Système hépatique ++++ : Hépatites, troubles digestifs, cirrhose, insuffisance hépatique, ictère, stéatose hépatique, cholestérol, diabète.

Système articulaire ++ : 
Rhumatismes, polyarthrite chronique, ostéopathie.

Précautions d'emploi

  • Le macérat de bourgeons de Genévrier est un complément alimentaire à base de plantes. Il ne se substitue pas à une alimentation variée et à un mode de vie sain. Il est important de le tenir hors de portée des enfants et de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Il faut adapter les dosages pour les jeunes enfants.
  • Le macérat de bourgeons de Genévrier est autorisé à toute la famille, sauf aux bébés de moins de 3 ans et aux femmes enceintes, et en cas d'insuffisance rénale.
  • ll ne doit pas être utilisé sur le long terme (maximum 6 semaines) mais plutôt après une période délicate, en urgence. Pour une cure plus longue, favoriser le macérat de bourgeons de Romarin. 
  • Il est déconseillé en cas d'insuffisance rénale. En cas de surdosage, une sensation de gueule de bois peut être ressentie. Il est important de boire beaucoup lorsque vous utilisez le Genévrier. 
  • Attention, c'est un macérat puissant pour lequel de petites doses suffisent. Selon ce que vous indique votre thérapeuthe, il peut être préférable de se limiter à 5 gouttes par jour maximum pour le macérat de Genévrier.
  • À conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

À quoi ressemble un bon macérat de bourgeons de Genévrier ?

Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Juniperus communis L.
  • Famille botanique : Cupressacées
  • Partie macérée : jeunes pousses fraîches
  • Pays d'origine : France
Composition
  • Alcool* 32 %
  • Eau
  • Glycérine végétale*
  • Extrait de bourgeons de Genévrier (Juniperus communis)*
*Issus de l'agriculture biologique
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 1,000 +/- 0,03
  • Titre alcoolique : 32,0 +/- 1,0
Caractéristiques organoleptiques.
  • Aspect : liquide limpide
  • Couleur : ambré foncé
  • Odeur : caractéristique, légèrement alcoolisée

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 15 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : Piterà di Clima, F., & Nicoletti, M. (2018). Précis de gemmothérapie - Fondements scientifiques de la Méristémothérapie. Éditions Amyris.

Ouvrage : Boistard, S. (2016). Gemmothérapie - Les bourgeons au service de la santé - Guide pratique et familial. Éditions de Terran.

Ouvrage : Andrianne, P. (2011). Traité de gemmothérapie : La thérapeutique par les bourgeons. Éditions Amyris.

Ouvrage : Halfon, R. (2011). La gemmothérapie - La santé par les bourgeons. Éditions Dangles.

Ouvrage : Ledoux, F., & Guéniot, G. (2014). La phytembryothérapie : L'embryon de la gemmothérapie. Éditions Amyris.

Ouvrage : Pineau, L. (2019). Le grand livre de la gemmothérapie. Leduc.s Éditions.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?