Les bourgeons d'Amandier possèdent une action anti-scléreuse au niveau du rein : leur macérat s'utilise dès lors que les reins sont encombrés et malades, que ce soit pour diminuer l'acide urique ou l'urée, agissant ainsi en cas de néphrosclérose ou amylose rénale. Par ailleurs, c'est un bourgeon circulatoire très utile en cas d'hypercoagulation ou autres phénomènes thrombotiques. De plus, à l'instar du lait d'amande, les bourgeons d'Amandier font diminuer les triglycérides et sont utiles dans ce rôle pour les personnes âgées. Enfin, les bourgeons d'Amande douce agissent lentement, tout en douceur, et sont à utiliser sur plusieurs cures. Nom latin : Prunus dulcis (Mill.) D. A. Webb. Partie utilisée : bourgeons frais

Comment l'utiliser ?

Adultes et adolescents : 5 à 15 gouttes par jour dans un verre d'eau, 15 minutes avant le repas, pendant 3 semaines. Commencer par 5 gouttes et augmenter au fur et à mesure.

Enfants de + de 3 ans : 1 goutte par jour pour 10 kilos. Commencer par 1 goutte et augmenter progressivement.

Principales indications

Problème rénal (amylose rénale, néphrosclérose) : Le macérat d'Amandier est antiscléreux rénal et est très utile pour drainer les excès d'acide urique ou d'urée à l'origine de troubles fonctionnels. En effet, il assure le bon fonctionnement des reins et la bonne élimination des toxines (urée, acide urique).

Hypercoagulation : L'Amandier est un fluidifiant sanguin utile pour les personnes sujettes à des phénomènes d'hypercoagulation liés à un sang trop épais. Il sera utilisé de cette manière en cas d'athéroscléroses, coronarites, artérites, plaques d'athérome... De plus, ce serait également un bon remède préventif des thromboses.

Hypertriglycéridémie : Comme son fruit, l'amande douce, le macérat de bourgeons d'Amandier fait baisser les triglycérides du sang et régule de la même manière les taux de cholestérol. Cet effet est particulièrement utile chez le sujet âgé.

Principaux systèmes concernés

Système circulatoire ++++ : Angiosclérose, artérites, coronarite, suite d'infarctus du myocarde, athérosclérose, hyperlipémie, hypertension, prévention des thromboses, phénomènes d'hypercoagulation.

Système urinaire ++++ : Amylose rénale, excès d'acide urique, excès d'urée, néphrosclérose, néphrose lipoïdique.

Système digestif + : Lithiase du cholédoque.

Système nerveux + : Amnésie, dépression, névroses, phobies, obsessions.

Précautions d'emploi

  • Le macérat de bourgeons d'Amandier est un complément alimentaire à base de plantes. Il ne se substitue pas à une alimentation variée et à un mode de vie sain. Il est important de le tenir hors de portée des enfants et de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Il faut adapter les dosages pour les jeunes enfants.
  • Le macérat de bourgeons d'Amandier est autorisé à toute la famille, sauf aux bébés de moins de 3 ans et aux femmes enceintes.
  • À conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

À quoi ressemble un bon macérat de bourgeons d'Amandier ?

Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Prunus dulcis (Mill.) D. A. Webb, Prunus amygdalus Batsch.
  • Famille botanique : Rosacées
  • Partie macérée : bourgeons frais
  • Pays d'origine : France (bassin méditerranéen)
Composition
  • Alcool* 32 %
  • Eau
  • Glycérine végétale*
  • Extrait de bourgeons d'Amandier (Prunus dulcis)*
*Issus de l'agriculture biologique
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 1,000 +/- 0,03
  • Titre alcoolique : 32,0 +/- 1,0
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide limpide
  • Couleur : orangée, ambrée
  • Odeur : caractéristique, légèrement alcoolisée

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Piterà di Clima, F., & Nicoletti, M. (2018). Précis de gemmothérapie - Fondements scientifiques de la Méristémothérapie. Éditions Amyris.

Ouvrage : Boistard, S. (2016). Gemmothérapie - Les bourgeons au service de la santé - Guide pratique et familial. Éditions de Terran.

Ouvrage : Andrianne, P. (2011). Traité de gemmothérapie : La thérapeutique par les bourgeons. Éditions Amyris.

Ouvrage : Halfon, R. (2011). La gemmothérapie - La santé par les bourgeons. Éditions Dangles.

Ouvrage : Ledoux, F., & Guéniot, G. (2014). La phytembryothérapie : L'embryon de la gemmothérapie. Éditions Amyris.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.