Originaire de l'Archipel des Moluques en Indonésie, le giroflier produit des clous qui n'ont plus à prouver leurs propriétes antiseptiques et anesthésiques. Il est l'hydrolat par excellence pour soulager toutes les douleurs dentaires : aphtes, caries, abcès, rage de dents ou autre. Très bon anti-infectieux, il est un véritable soin apaisant contre l'acné ou autres imperfections. Vaporisé dans les maisons, il viendra à bout de certains insectes et laissera une odeur épicée, rappelant la période hivernale. Nom latin : Eugenia caryophyllus Partie distillée : boutons floraux, clous de girofle

Propriétés principales

  • Anti-infectieux : l'hydrolat de Clou de Girofle agit contre tous types d'infections grâce à l'eugénol qu'il contient. Au niveau dentaire, il peut être utilisé pour l'hygiène buccal en cas d'aphtes ou de gingivite. Il permet de réequilibrer la flore buccale, et ainsi d'agir contre l'halitose (mauvaise haleine). Au niveau cutané, l'hydrolat de Clou de Girofle peut être utilisé contre l'acné afin de déraciner les boutons et éviter leur propagation.
  • Cicatrisant : l'hydrolat de Clou de Girofle est légèrement cicatrisant. Combiné à son action anti-infectieuse, cela le rend adapté pour les petites plaies ou les peaux acnéiques.
  • Digestif : l'hydrolat de Clou de Girofle possède une action eupeptique et carminative, il lutte contre les crampes d'estomac et les ballonnements. Il favorise la digestion et contribue à rééquilibrer la flore intestinale.
  • Antalgique : l'hydrolat de Clou de Girofle, par son effet anesthésiant conféré par l'eugénol, est efficace contre les douleurs dentaires. Appliqué directement sur la peau, il procure une sensation anesthésiante au niveau de la zone douloureuse.
  • Exfoliant : l'hydrolat agit comme un véritable peeling exfoliant des cellules mortes, mélangé à un masque gommant, procurant un effet anesthésique et anti-oxydant.
  • Répulsif : en pulvérisation, sa forte odeur caractéristique éloigne les mites et les mouches.

Précautions d'utilisation

En raison de la présence d'eugénol, l'hydrolat de Clou de Girofle ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants de moins de 3 ans.

Contre les infections dentaires (aphtes, gingivites, abcès dentaires...)

Utilisation simple

A partir de 3 ans. Par voie orale, prendre 2 cuillères à café dans un demi-verre d'eau en bain de bouche.

Utilisation en synergie

A partir de 3 ans. Diluer le mélange suivant dans un verre d'eau pure, à utiliser en bain de bouche 2 fois par jour.

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Clou de Girofle
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Laurier Noble
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Menthe Poivrée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

En cas de mauvaise haleine

Utilisation simple

A partir de 3 ans. Par voie orale, prendre 2 cuillères à café dans un demi-verre d'eau en bain de bouche.

Utilisation en synergie

A partir de 3 ans. Diluer le mélange suivant dans un verre d'eau pure, à utiliser en bain de bouche 2 fois par jour.

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Clou de Girofle
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Laurier Noble

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre les troubles digestifs

A partir de 3 ans. Par voie orale, boire 1 cuillère à café d'hydrolat dans une tasse d'eau chaude après le repas.

Pour les peaux à tendance acnéique

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, vaporiser l'hydrolat directement sur la peau.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : à tendance acnéique.
  • Type de cheveux : emmêlés, ternes.
Molécules principales
  • eugénol
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile
  • Couleur : incolore à blanchâtre
  • Odeur : épicée, typique de l'eugénol
  • Goût : fort, épicé, piquant
  • pH : 5,0 à 6,5
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Myrtacées
        • Origine : Madagascar
        • Partie distillée : boutons floraux, clous de girofle
        • Nom latin : Eugenia caryophyllus (Sprengel)

        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.7 ( 13 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : Bodhankar, S., Kurian, R., Arulmozhi, D., & Veeranjaneyulu, A. (2006). Effect of eugenol on animal models of nociception. Indian Journal of Pharmacology, 38(5), 341. https://doi.org/10.4103/0253-7613.27702

        Publication : Marchese, A. and al. (2017). Antimicrobial activity of eugenol and essential oils containing eugenol: A mechanistic viewpoint. Critical Reviews in Microbiology, 43(6), 668–689. https://doi.org/10.1080/1040841x.2017.1295225

        Publication : Hu, Q., Zhou, M., & Wei, S. (2018). Progress on the Antimicrobial Activity Research of Clove Oil and Eugenol in the Food Antisepsis Field. Journal of Food Science, 83(6), 1476–1483. https://doi.org/10.1111/1750-3841.14180

        Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

        Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?