Comment éviter la bronchiolite et la soigner ?

La bronchiolite touche au moins une fois 30% des enfants de moins de 2 ans. Elle est due à un virus et se transmet rapidement, ce qui la rend particulièrement contagieuse. Les symptômes peuvent être impressionnants pour les parents et cette maladie est souvent considérée comme leur hantise puisque c’est souvent la première fois qu’ils ont à se faire un peu de soucis pour leur enfant.

Coupons court ! Cette maladie est bénigne et les conséquences sont même le plus souvent positives pour la santé de l’enfant puisque son système immunitaire s’en retrouvera renforcé !
Il faut cependant prendre particulièrement soin de son enfant lorsqu’il est touché pour ne pas que le mal ne s’empire et se transforme en un plus grand.

Nous verrons comment éviter à votre enfant d’attraper la bronchiolite, et si cela arrive comment effectuer les bons gestes pour lui rendre la vie meilleure et accélérer sa guérison.

Comment éviter la bronchiolite ?

Avant de commencer, sachez que si votre bébé a des déformations respiratoires ou cardiaques, qu’il est né prématurément ou qu’il est particulièrement fragile, il faudra redoubler de prudence ! Il existe un bon nombre de précautions à suivre pour éviter la contamination :

  • Essayez d’éviter la crèche en période hivernale et épidémique ! Les enfants sont constamment en contact les uns avec les autres et sont particulièrement susceptible de se transmettre le virus par rapport à nous. Le virus traîne notamment sur les jouets et les objets échangés entre les enfants (lesquels sont souvent portés à la bouche !)

  • Fuyez les lieux publics ! Au risque de vous faire devenir paranoïaque, il est évident que vous multiplierez les « chances » pour votre bébé d’être contaminé ! Evitez donc si possible le métro, les magasins bondés, etc.

  • Est-ce nécessaire de le préciser ? Ne fumez pas en présence de votre bout de chou au risque de l’exposer à un tabagisme passif qui n’arrangera pas les choses.

  • Lavez-vous souvent les mains, avant et après avoir manipulé votre bébé.

  • Pas d’échange de vaisselle, biberons, ou tout autre objet susceptible d’être porté à la bouche. Et ceci aussi bien dans l'entourage que dans votre propre famille.

  • Les gestes d’affection c’est bien, mais si vous ou qui que ce soit de l’entourage du bébé est malade, oubliez les un moment ! Surtout pas de bisous au visage ni par le malade, ni par les autres qui sont peut-être porteurs du virus. Même la transmission d’un petit rhume peut vite se transformer en bronchiolite si le bébé et particulièrement fragile.

  • Si les parents et ceux qui s’occupent de l’enfant sont enrhumés, ils peuvent idéalement porter un masque

  • Contrairement à ce que l’on peut penser, il vaut mieux éviter de trop chauffer le logement : conservez idéalement une température de 19 degrés. Essayer également de faire en sorte qu’il y ait un taux d’humidité assez élevé dans votre domicile. Pour cela, vous pouvez poser une serviette humide devant un radiateur.

Comment traiter la bronchiolite ?

La kinésithérapie respiratoire

C’est la première chose que votre médecin prescrira à votre enfant s’il diagnostique une bronchiolite. Cette méthode consiste à masser le thorax et l’abdomen du bébé d’une manière à faire remonter les sécrétions le long des bronches puis de la trachée jusqu’à la bouche. Cette méthode est souvent un moment désagréable pour le bébé puisque les massages doivent être vigoureux si l’on souhaite que les bronches soient vraiment dégagées.
Cependant, la cage thoracique du bébé à cet âge-là est beaucoup plus souple que la nôtre et il ne ressent aucune douleur réelle mais plutôt de la surprise et de l’inconfort.
Pour les parents, ce n’est pas non plus très agréable de voir leur bout de chou ainsi malmené !

En revanche, après seulement quelques heures, bébé mange, dort et souris comme il ne l’avait sûrement plus fait depuis quelques jours et les retours des parents sont excellents. Il faut cependant modérer son relachement ! Bébé n’est pas pour autant guéri… Mais son corps pourra bien mieux faire son boulot et cela accélèrera la guérison. Cela empêchera surtout que la maladie se transforme en une pire et une à plus long terme. C’est parfois le cas de l’asthme.

Autres gestes à respecter

  • Oubliez les antibiotiques ! La bronchiolite est provoquée par un virus et les antibiotiques ne pourront rien y faire. Ne les utilisez qu’en cas d’apparition d’angine ou d’otite.

  • Il est très important de moucher régulièrement votre bébé avec un sérum physiologique et un mouche-bébé de manière à lui déboucher efficacement la zone ORL et éviter une sinusite et d’autres complications

  • Evitez les antitussifs ! La toux permettra justement au bébé de faire remonter les sécrétions. C’est un réflexe naturel contre lequel il ne faut pas lutter au risque de détériorer sa santé.

  • Evitez également les mucolytiques trop puissants qui fluidifient les sécrétions du bébé et sont sensés le soulager de sa maladie. Les fluides vont descendre au lieu de remonter ce qui aggrave la chose…

  • Couchez le avec la tête légerement surélevée de manière à ce que sa zone ORL reste débouchée.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre