La Propolis a plusieurs utilités pour les abeilles. Elles s’en servent notamment pour colmater les trous de la ruche mais pas seulement. Possédant de très bonnes propriétés antimicrobiennes, la Propolis permet d’éloigner les maladies de la ruche pour la maintenir saine. Pour ces raisons, les abeilles s’appliquent à la récolter sur les arbres. L’Homme a depuis longtemps remarqué les propriétés de cette substance et a appris à la récolter et à l’utiliser.

Étymologie du mot “Propolis”

Ce mot “Propolis”, pour désigner cette substance, nous vient des Grecs. En observant les abeilles, ils se sont rendus compte que celles-ci disposaient une cire végétale à l’entrée de la ruche. Ainsi le mot pro-polis signifie : en avant de la cité. Les abeilles utilisant également la Propolis à l’intérieur de la ruche, “Propolis” viendrait également du verbe “propolire”, signifiant enduire.

La Propolis et les abeilles

Récolte et fabrication de la Propolis par les abeilles

La Propolis est une substance résineuse, gommeuse et balsamique que les abeilles, plus précisément les butineuses (plus âgées et expérimentées) récoltent sur les arbres. Cette substance est alors très visqueuse et collante. En revenant à la ruche, les ouvrières vont prendre le relais. Elles prélèvent des quantités utiles et incorporent de la cire au mélange afin d’obtenir une texture rigide, malléable et non collante. C’est une fois ce processus de transformation terminé qu’est obtenue la Propolis. 

Selon l’espèce des abeilles et la taille de la colonie, une ruche peut fabriquer entre 0,1 et 1 kg de Propolis par an.

Rôle de la Propolis pour les abeilles

Dans la ruche, la Propolis sert à plusieurs choses. Elle est indispensable à la vie de la ruche. Tout d’abord, elle permet de boucher les trous pour assurer l'étanchéité de la ruche, cela permet aussi une meilleure étanchéité thermique. Les abeilles vont aussi s’en servir pour réduire l’entrée de la ruche en fonction des conditions climatiques et pour se protéger des ennemis. A l’intérieur de la ruche, la Propolis permet de consolider tout ce que les abeilles estiment nécessaire de renforcer pour une meilleure tenue de la ruche. La Propolis empêche le développement microbien, les abeilles en enduisent l’intérieur de la ruche pour l’aseptiser, créant un milieu sain et dépourvu de maladies. Cela est aussi valable pour les cadavres d’abeilles ou autres animaux qui auraient eu la malheureuse idée de s'immiscer dans la ruche. En se décomposant, les corps pourraient apporter des maladies. Ils sont alors recouverts de Propolis par les abeilles, bloquant ainsi la putréfaction. On retrouve également de la Propolis dans les alvéoles contenant les oeufs, créant un milieu stérile pour le bon développement des futures abeilles. Pour tous ces rôles, l’apiculteur ne doit pas récupérer toute la Propolis au risque de fragiliser la colonie.

La Propolis et l’Homme

Récolte et préparation de la Propolis par l’apiculteur

L’apiculteur récupère les grilles à Propolis et/ou les hausses et les cadres de la ruche. La Propolis présente sur les grilles à Propolis “souples” sont mises au congélateur. Elle devient alors cassante, ce qui facilite son extraction. Les hausses et les cadres sont quant à eux grattés. A cette étape, la Propolis est brute et contient beaucoup d’impuretés : cadavres, résidus végétaux, débris de bois, sable, etc. Elle est ensuite analysée pour s’assurer de sa qualité, avant d’être purifiée. Il existe plusieurs méthodes de purification de la Propolis. La méthode la plus rapide consiste à plonger la Propolis dans de l’eau chauffée aux alentours de 65°C, même s’il serait préférable de ne pas la chauffer au-dessus de 40°C pour éviter son altération. Avec la chaleur, la cire va fondre et se séparer de la Propolis, accompagnée d’autres impuretés. On obtient alors la cire à la surface de l’eau et la Propolis au fond de l’eau. Une autre méthode consiste à faire une teinture mère en macérant la Propolis dans de l’éthanol titré à 70 ou 80°, à l’abri de la lumière, pendant deux semaines et en remuant régulièrement. Le mélange est ensuite filtré pour ne garder que la partie liquide mais de la cire peut être en partie dissoute. D’autres méthodes plus sophistiquées comme la centrifugation, l'ultrason ou les micro-ondes sont utilisées par les laboratoires.

La Propolis a toujours été utilisée par l’Homme

La Propolis était déjà utilisée par les Egyptiens pour les onguents et les rituels de momification. Elle empêchait la putréfaction des cadavres, c’est pour cette raison que les momies sont intactes aujourd’hui. Durant l’Antiquité, elle était spécifiquement appréciée pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes, elle faisait entièrement partie de la pharmacie de secours de l’époque et ce même au Moyen-Age où elle servait à guérir les blessures. Au cours des deux derniers siècles, la Propolis a été remplacée par les médicaments malgré tous les bienfaits qu’elle peut avoir. Elle était utilisée contre les inflammations buccales et les caries dentaires en Géorgie (Ex-URSS). En Russie, on s’en servait sous forme d’onguent pour soigner certaines maladies. En France elle servait à guérir les plaies. Les Allemands fabriquaient des remèdes à base de Propolis pour probablement soigner des cancers, des ulcères, l’eczéma ou encore les éruptions. Pendant la guerre des Boers (guerre entre les colons sud-africains originaires des Pays-bas et le Royaume-Uni, propriétaire de l’Afrique du Sud) elle était la référence pour soigner les blessures. Les Soviétiques l’ont utilisé dans les hôpitaux pour soigner les blessés et malades. La Propolis était même utilisée en médecine vétérinaire.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 2 votes )

Bibliographie

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.