Huile essentielle de Ravintsara dans le 2e mois de grossesse : grave ?

Bonjour, 

Ma belle-fille, venue passer les fêtes chez nous, est arrivée avec une très grosse "crève". Je lui ai procuré de l'HE de Ravintsara afin de la soulager, dont elle a pris entre 4 et 6 gouttes. Je ne me suis pas inquiétée des précautions, pensant qu'en tant qu'infirmière, elle lirait la notice, et n'ai pas osé poser la question d'une éventuelle grossesse... Et le lendemain, ils nous ont annoncé attendre un bébé... je me suis dépéchée de lui dire d'arrêter la prise de l'HE... mais, quels risques peuvent avoir produits les qques gouttes avalées avant la fin du 3è mois ? Je dois avouer que je suis très inquiète et me sens un peu responsable. Merci de votre réponse en vérité.

F de T

 

Dois-je interpréter votre absence de réponse comme inquiétant ? 

F de T

 

Bonjour Françoise,


Tout d'abord, veuillez accepter nos plus plates excuses pour ce délai de réponse ! J'étais persuadé de vous avoir répondu le jour même, vu votre inquiétude. Je suis même sûr d'avoir rédigé une réponse. J'ai du faire une erreur de manipulation au moment de mettre la réponse en ligne et j'en suis sincèrement désolé ! Un grand merci à vous de nous avoir relancé !

Pour votre belle-fille, rassurez vous, l'HE de Ravintsara est une huile plutôt douce, non  hormon-like et non abortive. Le risque pour elle et son futur enfant est donc plus que limité. Par mesure de prudence, elle peut néanmoins en parler à son médecin lors de sa prochaine consultation.

Vous avez eu le bon réflexe en lui conseillant d'arreter la prise d'HE dès la bonne nouvelle connue ! Il vaut mieux qu'elle évite d'utiliser des HE jusqu'à la fin du 3e mois de grossesse, sauf sur avis médical.

en espérant vous avoir rassuré, je vous présente une nouvelle fois mes excuses pour ce délai de réponse plus que long et vous souhaite une bonne journée...

Clément pour la Compagnie des Sens

 


 


Clément pour la Compagnie des Sens

Votre question a déjà été posée ?