L'huile essentielle de Vétiver est-elle hormon-like ?

Bonjour, 

Quelque soit la provenance de l'H.E. de Vétiver vendue par vos soins, l'analyse chromatographique est assez minimaliste. Il semblerait qu'il manque quelques précisions pour déterminer si cette H.E. est Hormo-like et plus précisément déconseillée aux personnes présentant des faiblesses hormono-dépendantes (Cancer, ...). En effet, la présence des sesquiterpénols peut se monter à 35 % et plus. Ce qui n'est pas manifeste avec l'analyse. Je ne sais pas non plus voir si d'autres molécules pourraient tempérer ces effets. Auriez-vous des précisions ou doit-on, par principe de précaution, renoncer à son utilisation ches les personnes présentant des risques avec l'usage d'une trop grande quantité d'oestrogen-like ?

Dans l'attente de votre réponse. Félicitations à l'équipe pour le super travail fourni.

 

Bonjour Serge, 

Nous mettons sur notre site les résultats pour les molécules principales de nos échantillons mais si vous le souhaitez, nous pouvons vous joindre par mail les analyses plus complètes pour le lot que vous préférez ?

En effet, certaines molécules oestrogen-like sont parfois présentes dans l'huile essentielle de Vétiver (https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-vetiver/), je pense notamment au viridiflorol, au vetivenol, etc... Son usage est donc à éviter en cas de pathologies hormono-dépendantes, j'ai pu grâce à votre commentaire faire quelques modifications sur la fiche technique présente sur le site. 

Je vous remercie pour votre retour et vous souhaite une belle journée, 


Virginie pour la Compagnie des Sens
 

Bonjour, 

Merci de confirmer la présence du vetivenol. Ce qui augment le pourcentage des sesquiterpénols et à prendre certaines précautions dans les pathologies où les oestrogènes peuvent rentrer en ligne de compte. Je m'en suis aperçu après été informé d'une mastodynie pour une personne de sexe masculin, faisant récemment usage de cette H.E. alors qu'il est sous-traitement de la spironolactone depuis plusieurs années sans problèmes. Hors cette molécule, présente des effets secondaires possibles de mastoses. En employant l'H.E. de Vétiver, cela a eu pour effet de déclencher une gêne douloureuse au sein. Depuis l'arrêt de l'emploi de cette H.E., plus de problème. 

Bonne journée.