Quelle synergie d'huiles essentielles pour une céphalée cervicogénique ?

Bonjour,

Je me permets à nouveau de faire appel à vos super conseils pour créer une nouvelle synergie.

Mon conjoint souffre depuis des années de céphalées dites cervicogéniques (déclenchées par une raideur au niveau des cervicales). Les maux de tête le paralysent alors et tapent dans sa tête comme un marteau à chaque pulsation sanguine. Il doit s'allonger (le plus souvent sur un coussin de lin chauffé) et prendre un traitement médicamenteux puissant, mais qui perd de son efficacité au fil des années.

Il a déjà vu plusieurs kinés, et de temps en temps va voir un osthéo, mais ses céphalées sont très récurrentes et j'aurai aimé qu'il ait sous la main un moyen rapide et plus doux, pour lutter contre ces maux.

Je pensais bien à la gaulthérie et à la menthe poivrée... mais je ne sais pas ce qui serait le plus indiqué.

Que me conseilleriez-vous?

Merci par avance,

Stéphanie_07

 

 

Bonjour Stéphanie, 

Premièrement, pour soulager la douleur lorsque la céphalée survient, l'huile essentielle de Menthe Poivrée (https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-menthe-poivree/) est la référence contre les migraines. Vous pouvez l'appliquer en roll-on au niveau des tempes, ou bien en appliquant 2 gouttes pures sur les tempes et le front dès que votre conjoint en ressent le besoin. Si cette dernière seule ne suffit pas à soulager la crise, vous pouvez l'intégrer au sein de la synergie migraine persistante, qui devrait soulager la douleur et agir sur la vasoconstriction responsable de la céphalée. 

Toutefois, pour soulager à long terme le problème, il faut essayer d'en traiter son origine. Peu connaisseur de la céphalée cervicogénique, il semble qu'elle soit liée à un problème nerveux au niveau du cou, ce qui transmet une douleur intense ressentie dans la tête. Ainsi, je pense que vous pouvez essayer la synergie Névralgie, qui comporte des huiles anti-inflammatoire, antalgique et anti-spasmodique. Vous pouvez appliquer 4-6 gouttes de ce mélange au niveau du cou, jusqu'à 3 fois par jours et pendant maximum 3 semaines consécutives.

En vous souhaitant une agréable journée.


Félicien, ingénieur-pharmacien, pour la Compagnie des Sens

Votre question a déjà été posée ?