les Huiles essentielles pour soulager les chats

 Animaux et Huiles Essentielles, le Forum   2015-03-24 09:37:04 +01:00   Commentaires: 3    Vu par: 699

  1. Théophane
    Théophane Administrator Membre du personnel

    Bonjour, 
    ce qu'il faudrait réussir à savoir, c'est le nom des HEs qu'utilise votre vétérinaire dans sa cuve... Et a priori, aucun problème pour utiliser le même mélange en diffusion atmosphérique pour votre chat, voir en inhalation. 
    Par contre, il e faut pas appliquer d'huiles essentielles SUR votre chat. L'application cutanée est proscrite.
    Je vous souhaite une excellente journée !
     

    Théophane, 2015-03-24 09:39:50 +01:00
  2. Théophane
    Théophane Administrator Membre du personnel

    Oui en effet, c'est trop vague... 
    En fait, il n'y a pas de risque particulier à mélanger les HEs : elles ne vont pas réagir entre elles pour créer de nouvelles molécules. Par contre, il faut faire attention à ce que chacune de ces huiles ne soient pas dangereuses pour le chat. Et ça, il faudrait le demander à votre vétérinaire, et lui demander avec précision le nom de ces huiles.

    Théophane, 2015-03-24 09:40:46 +01:00
  3. Stéphanie
    Stéphanie Member

    Bonjour,

    Ayant le même problème avec mon chat, je me permets de renvoyer à une réponse que j'ai postée sur un autre fil : https://www.compagnie-des-sens.fr/forum/animaux-huiles-essentielles-8/question/diffuseurs-et-chats-3784

    Pour information, le Respicat utilisé par les vétos est un mélange de :

    • Myrte
    • Pin maritime
    • Melaleuca
    • Bigaradier

    Il arrive que les vétos conseillent également du Calyptol inhalant (qui mélange Cinéole (eucalyptol) 250 mg ; Terpinéol 25 mg ; Pin, huile essentielle 50 mg ; Thym, huile essentielle 50 mg ; Romarin, huile essentielle). Mais en réalité, le Calyptol inhalant n'est pas forcément bien adapté au chat.

    On ne risque rien avec les mélanges conseillés par J. Robyns sur son site (que j'ai testés sur mon chat avec bronchite chronique et validés avec une véto homéopathe). Elle donne des dosages étudiés. Pour les affections respiratoires par exemple, il faut mélanger des huiles essentielles antivirales, antibactériennes, expectorantes, mucolytiques et stimulantes immunitaires. Ce qui peut donner :

    • Eucalyptus radiata ou niaouli 2/5
    • Ravintsara ou saro 2/5
    • Myrte verte à cinéole ou eucalyptus mentholé 1/5

    > le tout éventuellement dilué à 50% dans de l’alcool ou un solubilisant

    Personnellement, je déteste l'odeur de la myrte verte alors j'en mets un peu moins ou je choisis l'eucalyptus mentholé !

    Bien à vous.

    Stéphanie B.

    Stéphanie , 2016-04-27 14:30:02 +02:00
  4. (Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour publier un message ici.)

Envoyer un rapport au sujet de ce message

Saisir votre raison

Connectez-vous ou créez un compte pour participer au forum

Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre