Comment traîter la pelade et la perte de vitalité des cheveux avec les huiles essentielles ?

Pour une pelade quelle huile essentielle et comment merci

 


 

Bonjour, avant toute chose, il est important de distinguer les différents cas de chute de cheveux. Le diagnostic d’un médecin est obligatoire avant tout traitement. La perte des cheveux peut être liée au facteur hormonal, au stress, etc... Une étude clinique sur la pelade a conclu que l’aromathérapie fournit un traitement sûr et efficace contre la pelade. A tester... pour un adulte !

- Huile Essentielle de Thymus vulgaris (2 gouttes), 
- Huile Essentielle de Lavandula angustifolia (3 gouttes), 
- Huile Essentielle de Rosmarinus officinalis (3 gouttes)
- Huile Essentielle de Cedrus atlantica (2 gouttes) mélangées dans les huiles végétales (HV) de Jojoba (3 ml) et de pépins de raisin (20 ml).

En complément, les huiles essentielles de cèdre de l’Atlas, d’ylang-ylang et de romarin (tous types) sont les plus souvent rencontrées dans les formules de soin traitant pour les chevelures en perte de vitalité. Attention toutefois aux contre indications de chacune des huiles essentielles préconisées.

A votre service :)

 

bonjour
ma fille a 12ans et C est la 2eme fois qu elle à une Pélade!
Cette fois ci elle a perdu tout ses cheveux!
grace à un traitement d huiles essentiel tout à repoussé sauf au niveau de la nuque, la ca ne pousse pas alors que C est la qu elle a commencé à les perdre! 
Pourriez vous me conseillé quelque chose?? 
Le melange que je faisais jusqu à il y a 2mois est:
lavande vraie 30gttes
thym 15gttes
romarin 15gttes
cedre 15gttes
ds 50ml de jojoba.
merciiii

 

Bonjour Natalie,

Le traitement que vous aviez fait il y a deux mois me paraittout à fait bien pensé. Néanmoins, s'il ne fonctionne pas sur une zone particulière, vous pouvez essayer notre soin pour la pousse des cheveux, qui contient d'autres huiles et sera peut-etre plus efficace.

En vous souhaitant une belle journée,
Clément pour la Compagnie des Sens


Clément pour la Compagnie des Sens
 

mais je dois donc l apliquer sur sa peau et aussi sur les cheveux??

 

oui, tout à fait.


Clément pour la Compagnie des Sens
 

Bonjour,

À propos du conseil que vous avez donné à  blanch565 ( "Comment traîter la pelade et la perte de vitalité des cheveux avec les huiles essentielles ? "),  le Dr ZAHALAKA, dans l'excellent ouvrage que je me suis procuré auprès de vous et que je recommande vivement, donne la même recette s'agissant des HE et leur posologie. Il conseille d'ajouter cette synergie  ( TYMP TYMOL, LAVANDE VRAIE, ROMARIN 1,8 CINEOLE et CÈDRE DE L'ATLAS) dans 3ML D' HV de JOJOBA et 30 ml d'HV de PÉPINS DE RAISINS. 

1) Qu'en pensez vous ?

2)  Il ne précise pas la fréquence d'emploi recommandé du soin ( 1 fois par semaine ?) Personnellement, je n'ai pas une pelade encore très visible, elle est due à des pellicules et à un cuir chevelu que j'ai beaucoup irrité en le grattant. Depuis l'utilisation du pack anti-peliculaires l'amélioration est sensible, c'est pourquoi, j'aimerai avoir votre avis sur la fréquence de ce soin. 

3) de même le pharmacien précité conseille de le faire le soin le soir, avant le coucher et après un massage deux 2 minutes, je suppose après un lavage de cheuveux, et de poser une serviette chaude. Dois je garder la serviette toute la nuit ou simplement quelques instants et me coucher sans rinçage ?

4) enfin dans la mesure où j'utilise un shampoing anti-peliculaires( votre pack : cèdre de l'atlas...)  et un autre antichutes ( votre pack egalement : cajapout, pamplemousse,  genevrier rosat , gingembre),  puis je  alterner entre ces deux uniquement en permanence ou dois-je,  de temps en temps, utiliser du gel neutre ?

Merci pour vos précieux conseils. 

Très cordialement  

Michel. 

 

Bonjour Michel,

Je pense que Vanessa Bianchi tire sa recette de cet ouvrage justement, puisqu'il s'agit de la même point par point 😊 Elle me parait tout à fait adaptée pour une pelade. Comme il s'agit d'un soin et non d'un shampoing, nous conseillons de l'utiliser à une fréquence d'une fois par semaine. La serviette chaude permet d'ouvrir les écailles des cheveux afin que les huiles pénètrent mieux, mais elle va vite refroidir pendant la nuit, cela risque de ne pas être très agréable ! Elle est à privilégier lorsqu'on laisse poser le soin pendant quelques heures et non toute la nuit. 

Il est important de faire des pauses de temps en temps sur les shampoings, tout comme sur les synergies. Bien que les huiles essentielles sont très diluées et rincées, par mesure de précaution il vaut mieux utiliser du gel moussant neutre seul pendant 1 semaine toutes les 3 semaines.

J'espère avoir répondu à toutes vos questions, n'hésitez pas à revenir vers nous si vous en avez d'autres !

En vous souhaitant une très belle journée,

Réponse de Cosinuss :

Bonjour,

Merci pour la rapidité et la précision de votre réponse. 

S'agissant, plus particulièrement, du soin contre les une pelade, il reste la question importante de la conservation de la synergie  :  afin réaliser celles-ci, j'ai commandé, un flacon de 50 ml ( contenance recommandée). Ainsi dans le contenant, je prépare la formule suivante :

- 2 ml (sauf erreur de ma part, 60 gouttes au codigouttes) HE de tymp TYMOL,

- 3 ml HE Lavande  Vraie ,

- 3 ml HE Romarin  (1,8 cineole),

- 2 ml HE Cèdre de l'atlas ,

- 30 ml (HV Pépins de raisin),

- 3 ml  (HV Jojoba). 

Sachant que le soin est à réaliser à raison d'une fois par semaine, durant plusieurs semaines ( avec des pauses nécessaires), et que chaque massage nécessite l'emploi de 5 gouttes du mélange, quelles sont vos préconisations pour à conservation de celui-ci ?

D'une part quant à la question de la durée :   dans la mesure où les HE sont mélangées aux HV, les premières vont elles conserver leurs qualités et efficacité ? Par ailleurs, la présence de produits qui se conservent parfois de façon différente ( le principe endroit noir et sec, mais parfois réfrigérateur...) où me conseillez vous de préserver la synergie ? 

Merci encore pour vos conseils toujours très intéressants.

Cordialement .

Michel.

Réponse de Virginie pour la Compagnie des Sens :

Bonjour Michel, 

Pour la conservation, les synergies composées d'HE se conservent très bien puisque chaque HE possèdent des propriétés antimicrobiennes en général. Vous pouvez les conserver à température ambiante, à l'abri de la lumière. Le point limitant est réellement les HV car les HE se conservent généralement 3-4 ans. Pour les HV, il est préférable de regarder les conservations de chaque HV et de considérer l'HV avec la plus courte DLUO pour le mélange réalisé. Vous retrouvez sur la page qualité des HV ces informations de conservation, durée et température conseillées. Pour votre synergie, vous pouvez la conserver à l'abri de la lumière et à température ambiante. Soyez simplement vigilant durant l'été quand les chaleurs augmentent. 

En vous souhaitant un très bon week-end Michel ! 


Madeleine pour la Compagnie des Sens
 

Erratum. Il faut lire "20 " ml ( HV Pépins de raisin) et non "30"



Votre question a déjà été posée ?

Les produits de la compagnie

  • Huiles essentielles BIO
  • Huiles végétales BIO
  • Diffuseurs d'huiles essentielles
  • Accessoires
  • Packs santé
    • Bucco-dentaire
    • Circulation et métabolisme
    • Dermatologie
    • Gynécologie
    • Virus et bactéries de l'hiver
    • Muscles et articulations
    • Problèmes digestifs
    • Problèmes respiratoires
  • Les packs bien-être et forme
    • Vacances
    • Bien-être mental et équilibre psychique
    • Désagréments du quotidien
    • Huiles de massage
    • Sexualité
  • Les packs cosmétiques
    • Bains aux huiles essentielles
    • Gels douche aux huiles essentielles
    • Soin du corps
    • Soin des cheveux
    • Soin du visage
    • Shampoings
  • Les packs maison, animaux et cuisine
    • Animaux de compagnie
    • Pour cuisiner
    • Diffusion
    • Hygiène maison
    • Jardin
    • Trousse de secours
  • Idées cadeaux
    • Assortiments bien pensés
  • Livres
  • Fabrication de Box
  • Argiles et Sels
    • Les argiles
    • Les sels
La Compagnie Des Sens Hover

Ateliers d'aromathérapie