Comment l'utiliser ?

Diluez quelques gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java dans de l'huile végétale, à environ 10 % et appliquez localement avec un mouchoir (mieux, une compresse !) ou, si vous avez, un vaporisateur. Vous pouvez très bien en emporter un en prévision, lors d’une longue randonnée en montagne par exemple.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Ne jamais verser l’huile essentielle de Citronnelle non diluée à même la peau, surtout sur des tissus infectés, elle doit toujours être mélangée à de l’huile, jamais à du mercurochrome ou de la teinture d’iode, ni à de l'eau puisqu'elle n'y est pas miscible. Rappelez-vous qu’il s’agit d’un traitement d’appoint, le seul usage de l’huile essentielle de Citronnelle ne remplace pas un traitement médical, surtout si la morsure est située sur une zone du corps comme le visage, le cou, le ventre ou les zones génitales (tout peut arriver !).

Il est important de bien noter, encore une fois, qu’il s’agit d’un traitement d’appoint : l’huile essentielle de Citronnelle de Java est un excellent antiseptique, mais si l’on constate l’apparition de symptômes comme des vomissements, des diarrhées, un état de choc, une hémorragie, une hypotension, il vaut alors mieux couvrir le membre mordu et l’immobiliser après avoir enlevé tout ce qui est susceptible de bloquer la circulation (bague, collier, montre). Ne pas poser de garrot (risque de gangrène).
Ne cherchez pas à aspirer le venin, c’est inutile. De même, il ne faut surtout pas essayer (ce serait dangereux et inconscient) de brûler ou d’inciser la plaie, cela ne ferait qu’empirer les choses. Gardez la personne au repos, en position latérale, cela ralentit légèrement le rythme cardiaque et ralentit la progression du venin.
En cas de morsure, ne cherchez pas à attraper le serpent, vous n’y arriverez pas et cela ne servira à rien. Les services hospitaliers ont tout le matériel nécessaire à l’analyse des morsures et du venin de serpent et le plus souvent, la forme de la marque des crochets sur la peau peut suffire à l’identifier (surtout en Europe).

Comment fonctionne-t-elle ?

Les plantes médicinales ont été utilisées pendant des siècles comme antiseptiques, notamment contre les morsures de serpent et autres animaux.
Certaines huiles essentielles, comme l’huile essentielle de Citronnelle de Java, possèdent des propriétés antivenimeuses reconnues.

Appliquée localement en antiseptique, l’huile essentielle de Citronnelle de Java va détruire les germes infectieux et contrairement au fameux sérum anti-venin, elle ne contient pas de corticoïdes ou d’héparine et agit localement pour détruire les toxines présentes dans le venin. Pareillement, les fameuses pompes anti-venin n’ont jamais démontré leur efficacité.
L’huile essentielle de Citronnelle de Java est un anti-inflammatoire efficace, sa teneur concentrée en aldéhydes terpéniques et en alcools terpéniques en fait un traitement d’appoint très pratique (également efficace contre les guêpes et les piqûres de mouches tsé-tsé).

A propos des morsures de serpent

  • Si tous les serpents mordent, tous ne sont pas venimeux, même s’ils possèdent tous des crochets d’où s’injecte le venin, ceux de la couleuvre par exemple lui servent à attraper ses proies.
  • Tous les serpents venimeux n’injectent pas forcément du venin quand ils mordent (ils peuvent choisir d’attaquer en mordant pour faire fuir la menace et conserver leur venin pour une proie qu’ils voudront manger). Dans les cas où il y a envenimation (c’est-à-dire morsure avec injection de venin), il faut être vigilant car les premiers signes apparaissent dès les premières minutes après la morsure. La trace des crochets apparaitra et un œdème se formera sur la peau à l’endroit de la morsure ; la partie du corps touchée gonflera à cause de l’accumulation de plasma hors des vaisseaux sanguins.

Il est impératif, de prévenir les secours, de calmer la victime (l’excitation augmente le rythme cardiaque, ce qui accélère la diffusion du venin dans l’organisme) et de bien désinfecter la plaie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?