Si l'habitué sait par l'expérience quelles précautions prendre, celui qui découvre ces petites lésions brûlantes aura besoin de nos précieux conseils pour savoir comment éviter l'apparition d'aphtes.En effet, faire attention aux facteurs déclencheurs et comportements propices à leur apparition est indispensable lorsque l'on souffre de stomatite aphteuse (aphtes à répétition) et permettra de mieux identifier leur provenance.

Oter les maux de la bouche

Contrairement à quelques idées reçues, les aphtes n'apparaissent pas à cause d'une hygiène douteuse ou d'une maladie (bien que de nombreuses maladies chroniques fragilisent la muqueuse buccale et fassent apparaître des aphtes). Les aphtes les plus fréquents, « miliaires » pour les plus petits et courants, apparaissent de manière épisodique mais récidivante. D'ailleurs, il s'agit de stomatite aphteuse lorsque l'on souffre d'aphtes à répétition.

Contre ces, la prévention est le plus efficace des remèdes et identifier leur source permet de mieux les éviter à l'avenir.
Alors comment les éviter ? L'alimentation est-elle si importante ?

Prendre soin de sa flore buccale

Les aphtes sont de petites lésions superficielles enflammées. Ces lésions sont régulièrement la conséquence de petites blessures à l'intérieur de la bouche ou d'une flore buccale déséquilibrée.
Il est donc important de faire attention à un usage trop énergique de la brosse à dents ou au mauvais positionnement d'une prothèse dentaire.
Bien sûr, une bonne hygiène buccodentaire est indispensable pour une flore buccale équilibrée. Pour ne pas affaiblir celle-ci, soyez vigilent à ne pas abuser des bains de bouche.

A noter : bien que les études soient contradictoires quant à la légitimité de cette affirmation, la présence de dodecyl sulfate de sodium dans la composition de certains dentifrices est régulièrement pointée du doigt concernant l'apparition d'aphtes. Peut-être vaut-il mieux choisir le sien sans !

La prévention dans son assiette

C'est connu et reconnu : certains aliments facilitent, voire déclenchent chez les plus sensibles, l'apparition d'aphtes. Les plus pointés du doigt ? Les aliments acides (bonjour citron !) ou salés (aïe les chips !).
Bien sûr, il ne faut pas pour autant écarter tous les aliments susceptibles de votre alimentation ! Rien ne sert de se priver, surveiller son alimentation permet simplement de découvrir l'aliment qui vous provoque des aphtes. Une fois l’intrus découvert, réduisez ses quantités au quotidien, voire supprimez-le si vous estimez qu'il est responsable de vos aphtes à répétition.
Petite astuce pour mieux les identifier : le lendemain de l'apparition des aphtes, notez quels aliments vous avez mangé la veille !

Les aliments aphtogènes
Les aliments acides comme le citron, les aliments vinaigrés ou épicés, les fruits secs (notamment les noix), les fruits avec leur peau ou les agrumes, les tomates (vous pouvez les cuisiner avec un peu de sucre pour enlever leur acidité!) et le fromage (le gruyère premier coupable). On nous glisse même que le chocolat est sur la liste, malheur !

Parfois, on a l'impression que la bouche entière souffre et l'aphte se transforme en calvaire : c'est parce qu'elle est pleine de terminaisons nerveuses. Lorsque l'aphte est là, pensez à supprimer pendant quelques jours les aliments qui accentuent la douleur pour ne pas maltraiter la lésion (et vous-même).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 2.7 ( 6 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.